Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Repose des cales sur berceau moteur

Publié le 27 Mars 2014 par Claude in Moteur

Au moment de la dépose du moteur, j’avais recherché l’utilité des deux cales trouvées, logées entre le bloc et le support moteur. N’ayant pas trouvé d’explication, j’avais décidé de ne pas les remonter.

Récemment, le montage des nouveaux pneus sur l’auto m’a remémoré leur existence. Je recherchais comment réduire à nouveau le carrossage négatif pour augmenter la surface en contact des pneus sur le sol.

Des messages sur le Forum (FAR) m’ont également incités à me replonger dans le problème.

Repose des cales sur berceau moteur

Tous spécialiste de la Berlinette sait, et à partir de maintenant les autres aussi sauront, que des cales avaient été placées entre la traverse arrière et la boîte de vitesse pour redescendre cette dernière. Ceci afin d’augmenter le carrossage négatif par rapport à la R8G. Enfin, c’est ce que l’on trouve dans la littérature sur le sujet…

Dans le cas du montage de pneus plus larges que ceux prévus à l’origine (165 R13), il est nécessaire de supprimer ces cales pour retrouver un angle de carrossage moins important et permettre aux pneus de porter à plat sur « presque » toute la largeur de la bande de roulement.

La suppression de ces cales à pour conséquence de remonter la boîte de vitesses et engendrer, au moins sur mon auto …, des interférences non souhaitables. Le carter de nez de boîte touche au châssis, l’alternateur risque de toucher au berceau moteur dans le cas d’une courroie un peu allongée, la tringlerie de la commande de boîte est décentrée dans la poutre centrale.

Repose des cales sur berceau moteur
Repose des cales sur berceau moteur
Repose des cales sur berceau moteur

Je me suis donc décidé à reposer des cales sous le bloc moteur, d’une épaisseur de 8 mm au lieu des 12 mm sur celles que j’avais retrouvées et non remontées.

Le fait de soulever l’arrière du groupe motopropulseur (GMP) permet de faire baisser l’avant en le faisant pivoter autour de son unique point de fixation supérieur, situé vers le centre du GMP.

Repose des cales sur berceau moteur

Ceci m’a permit de dégager le nez de boîte et l’alternateur. Sans que cela soit très significatif, la commande de boîte c’est légèrement recentrée dans la poutre.

Tout ceci aurait été trop beau si cela n’avait pas créé quelques inconvénients. Le fait de changer la distance entre le GMP et la carrosserie m’a obligé à modifier un renfort moteur et à en fabriquer un autre.

Pour celui-ci (Ref. 60 00 000 804 Page 51.10 sur le PR 871), un deuxième trou avait été percé pour décaler la fixation de 12 mm nécessaire pour les anciennes cales.

Repose des cales sur berceau moteur

Pour une cote moyenne de 8 mm choisie, j’ai simplement transformé les deux trous en boutonnière.

Repose des cales sur berceau moteur

J’ai refais une nouvelle patte de renfort (Ref. 60 00 000 805 Même page sur le PR)

Avec les cales de 12 mm posées, ce renfort avait tout simplement été supprimé !

D’après le PR, ce renfort serait spécifique à la 1300 S.

Repose des cales sur berceau moteur
Commenter cet article