Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 2 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre ....................................................................................................................................................................................... Pour les nouveaux venus sur le blog : visitez d'abord les "Pages" à l'aide de l'onglet ci dessous.

Autopsie du bras gauche

Publié le 29 Décembre 2020 par Claude in Boîte de vitesses

Légère fuite également à la sortie gauche de la boite.

En conséquence, démontage du bras pour savoir qu'elle en est la cause.

Le problème est différent de ce côté. L’étanchéité de la coupelle en tôle dans le cardan n'est pas en cause. Il s'agit vraisemblablement du marquage de la portée du cardan dû au frottement de la lèvre du joint spi.

Autopsie du bras gauche
Autopsie du bras gauche

Par ailleurs, on s'aperçoit que la trace de frottement est très proche du bout de la portée sur le cardan. Il y a sûrement un problème de composants.

Le cardan est du type percé en son centre, avec le fameux caoutchouc censé maintenir le cardan au plus proche du différentiel. L'arbre de roue doit donc être en conséquence du type non percé pour que le caoutchouc vienne prendre appui en bout d'arbre.

L'arbre de roue monté est bien non percé, mais possède un point de centre assez important. Le caoutchouc pénètre donc dans ce centrage ce qui lui fait perdre plusieurs millimètres de course et ainsi ne repousse pas suffisamment le cardan.

Pour remédier à cela, l'Araldite sera de nouveau mise à contribution en remplissant cette cavité.

Espérons que cette modification sera suffisante pour déplacer la zône de frottement du joint hors du sillon présent sur la surface d'étanchéité. Sinon, le changement du cardan sera inévitable si l'on veut que l'étanchéité soit parfaite.

Autopsie du bras gauche

Une autre conséquence du mauvais placement du cardan : celui ci touche à l'intérieur de la trompette ! D'où le rôle essentiel de ce petit bout de caoutchouc !

Autopsie du bras gauche
Commenter cet article

manu 03/01/2021 10:21

je vois que tu est toujours en pleine occupation sur ton alpine !!!
bien les petites rubriques .

Claude 03/01/2021 11:15

Oui Manu, ça occupe mais là c'était nécessaire.