Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Accessoires … indispensables

Publié le 10 Juillet 2010 par claude dans Démontage

La suite du démontage par la dépose d’organes … accessoires, mais pourtant indispensables.

 

D’abord, le pédalier, caché sous le plancher et sous une plaque de polyester.

Un peu légère cette plaque, mais sûrement suffisante, puisqu’elle est encore là sans dommage.

Il faudra malgré tout revoir ça au remontage.

SV403521

 

Le pédalier, vu du dessous.

Agressif, le liquide de frein !

SV403552

 

Le pédalier déposé, au complet.

SV403556

 

Le maître cylindre qui a fini sa carrière.

SV403558

 

Une vue du bout de la poutre et de la traverse avant, à l’endroit où se trouvait le maître cylindre fuyard.

SV403560

 

Le levier de vitesses.

Démontage, dans la poutre centrale, de la vis de chape qui relie le levier à la tringlerie vers la boîte.

Facile à démonter … pour ceux qui ont fait des études de chirurgie…  

 

SV403567

 

Les tubes, qui mènent au radiateur avant, sont déposés de la poutre.

SV403568

 

 

 

Un petit bilan pour y voir clair et me donner du courage.

Il reste à démonter :

-le train AV droit

-le frein à main

-le faisceau électrique et les câbles

-le volant et la colonne de direction

-les accessoires du tableau de bord

-la lunette arrière

-le pare brise

 

Encore quelques heures avant de commencer la restauration de chaque organe et le remontage.

 

commentaires

La barstab

Publié le 8 Juillet 2010 par claude dans Démontage

Pas fait grand chose hier.

Dépose de la barre stabilisatrice et début de démontage du maître cylindre et du pédalier.

 

SV403533

 

SV403534

 

 

Si la partie gauche de l’auto est beaucoup plus rouillée que la droite, voilà, je pense, la cause principale.

Le liquide de frein c’est peu à peu répandu sur tous les organes qui se trouvaient aux alentours et ce liquide est très agressif pour les peintures.

Voilà ce que ça donne :

SV403508

 

J’ai déposé les canalisations cuivre à la scie à métaux, car c’était impossible de desserrer les vis sur le maître cylindre ;

Espérons que la traverse ne va pas être trop attaquée !

Je n’ai aujourd’hui plus aucun doute sur la nécessité de déposer le châssis pour une restauration complète.

 

Je remarque, que le MC est un tandem (double circuit). Ce type de MC n’était pas monté de série à l’époque où est sortie mon auto de chaîne.

Encore une question de plus sur l’origine exacte de l’auto ou sur des modifications qui auraient été faites plus tard ?

 

J’aurai peut-être l’explication un jour…

 

 

commentaires

Le train AVG fait de la résistance:

Publié le 7 Juillet 2010 par claude dans Démontage

Premières difficultés au cours de ce démontage pour la dépose du train avant gauche.

D’abord, contrairement au train arrière, il est recommandé d’utiliser un compresseur de ressort pour les déposer.

Si vous n’en avez pas, vous ferez comme moi, vous vous en passerez. En plus, vu la place disponible entre le ressort et la traverse, ce ne doit pas être simple de l’utiliser.

J’ai essayé avec mes crochets et tiges filetées que je m’étais bricolé il y a fort longtemps, mais j’ai vite abandonné.

J’ai donc repris ma bonne vieille méthode des crics en les plaçant sous le bras inférieur. Un sous la rotule, un au centre sous le ressort avec une traverse en bois et un troisième sous l’axe du bras.

Il faut, auparavant, déposer le porte fusée, l’amortisseur et la barre stabilisatrice.

 

 

SV403503

 

 

 

Il ne reste plus qu’à desserrer les quatre écrous des paliers du bras inférieur et … rien ne se passe.

Une des vis est grippée dans son logement et ne permet pas au bras de descendre.

Après avoir copieusement arrosé de WD40, de nombreux coups de marteau et quelques jurons (je pratique le hurlement primaire d’après J.M.Bigard, ça ne coûte rien et ça fait un bien terrible), la vis à compris que c’était moi le chef …

A ce stade, il ne vous reste plus qu’à descendre lentement les crics, après une prière au dieu des mécano-bricolos pour que tout se passe bien …

 

Et voilà ce qui reste :

SV403505

 

Il suffit de retirer l’axe du bras supérieur pour terminer l’opération.

Oui, mais c’était sans compter que l’axe a eu une trentaine d’années pour prendre racine dans les paliers bronze que j’avais monté en remplacement des « fluidblocs».

Re-hurlement primaire, re-WD40, et re-marteau pour repousser l’axe avec un jet au travers du plancher.

 

SV403527

 

Et voilà, c’est simple comme une Berlinette !

 

Il n’y a plus qu’à renouveler l’opération du côté droit.    

 

 

commentaires

Dépose de la direction

Publié le 5 Juillet 2010 par claude dans Démontage

Il y a la restauration de l’auto, mais aussi la restauration nécessaire de la maison …

Après quelques semaines d’absence consacrées à d’autres activités de déco intérieure, j’ai repris la direction du garage.

 

L’activité d’aujourd’hui, a été consacrée à la dépose de la direction.

  

Pas beaucoup de place, mais ça sort en démontant le tirant et les pattes de fixation.

SV403490

 

Voilà l’ensemble démonté.

A priori, rien ne semble avoir été affecté par le choc sur la roue avant gauche.

On verra ça plus en détail lors de la remise en état. SV403500

 

Les deux biellettes seront à changer car les soufflets de rotule sont détériorés.

 

On voit ici le montage que j’avais fais à l’époque avec des rotules Uniball côté direction.

SV403501

 

 

 

Vite !  La suite !!! …

 

Eh ! Doucement ! ,

Je suis en retraite officielle depuis le premier juillet, et bien sûr, je suis déjà hyper débordé …

 

 

commentaires