Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Le support de colonne en état

Publié le 26 Décembre 2010 par claude dans Direction

Vous vous souvenez du démontage un peu ‘brutal’ du Neiman ?

 

Rappel en photo du résultat :

10 12 13 SV403531

 

La même chose après avoir remis les morceaux à peu près à leur place:

10 12 13 SV403532

 

Quelques petites soudures (merci Loïc … et Jojo …), un peu d’Araldite pour parfaire l’esthétique, et un bon coup de peinture plus tard …. 

 

 

 

 

…. Et voici le support, équipé de la colonne de direction, de l’Avercod et du Neiman, prêt à être monté sur l’auto :

10 12 26 SV400002

 

 

Il reste néanmoins à changer le ressort de rappel des clignotants et à poser le collier de fixation basse du support.

Ensuite viendra le câblage du faisceau électrique … mais c’est une autre histoire …

 

Si comme moi, vous aviez perdu les deux petites vis de fixation du Neiman, on peut en retrouver sur de la connectique électrique domestique. En tout cas, c’est là que j’en ai personnellement trouvé.

Diamètre de la vis : 3.5 mm, ce qui a l’air d’être plus courant en électricité qu’en mécanique.

 

commentaires

Polyester en action

Publié le 23 Décembre 2010 par claude dans Carrosserie

Des nouvelles de la restauration de la caisse.

 

La première étape est celle de la reprise de toute la casse en dessous de l’auto.

Après décapage, on découvre tous les résultats issus des différents chocs, mais aussi ce qui provient de l’outrage du temps.

Le renforcement est nécessaire notamment aux appuis du cric.

 

Reconstruction également du passage de roue arrière gauche qui a justement vu passer la roue, mais d’un peu trop près, lors du dernier jour où roulait encore l’auto …

 

Amélioration du collage intérieur des extensions des ailes ’bulle’.

Le montage qui avait été fait initialement, il y a une trentaine d’années, ne plaisait pas suffisamment à notre carrossier d’aujourd’hui.

Il faut dire que le montage avait été fait à l’époque par un apprenti dans le domaine …

 

Ah ! Damned ! C’était moi !!!

 

Bon, finalement, moi, je trouve que ce n’était pas si mal fait que ça …. !  

 

10 12 17 Photo Eric 099 Caisse AV

 

 

10 12 17 Photo Eric 023 AVD

 

 

10 12 17 Photo Eric 025 ARD

Les appuis de cric

 

10 12 17 Photo Eric 028 ARG

Le passage de roue et l’aile AR gauche

 

 

10 12 17 Photo Eric 027 ARD

 

 

 

 

commentaires

Les fonctions de l’Avercod-covir

Publié le 22 Décembre 2010 par claude dans Faisceau électrique

Nettoyage du commutateur Jaeger.

 

Il me paraissait en bon état et pas très encrassé. Comme je ne savais pas trop avec quoi le nettoyer sans prendre de risque, j’ai pris l’option de simplement l’essuyer pour enlever le peu de poussière qu’il y avait et surtout de retirer le maximum de graisse usagée.

Je ferai un graissage complet au remontage.

 

Seul, le ressort de retour des clignotants sera à changer car il est usé par le frottement sur la colonne de direction et est distendu à une extrémité.

A commander donc. J’en ai vu chez Mécaparts.

 

J’en ai profité pour noter les différentes fonctions réalisées par le commutateur.

Je les donne là sur des photos pour tous ceux qui, comme moi, découvrent ou redécouvrent leur auto.

 

  10 12 20 Avercod 1

 

 

  

 

10 12 20 Avercod 2

 

 

 

 

10 12 20 Avercod 3

 

 

10 12 20 Avercod 4

commentaires

Les composants du faisceau

Publié le 14 Décembre 2010 par claude dans Faisceau électrique

C’est Noël un peu en avance !

Je viens de recevoir ma commande des composants du nouveau faisceau.

 

Au pied du sapin : Fils, cosses, fusibles, relais, gaine et outillage.

10 12 14 SV403518

Le tout commandé, non pas au père Noël, mais chez AES (Auto Electric Supplies).

http://www.autoelectricsupplies.fr

 

Envoi rapide, emballage soigné, matériel conforme.

 

Après un petit entraînement au sertissage de cosses, il faudra s’y mettre !!!

 

 

 

Pour les intéressés, j’ai toujours mon schéma du faisceau à votre disposition si vous m’envoyer votre adresse email.

Pour ceux qui l’on déjà reçu, je peux vous le renvoyer, pour mise à jour, si vous le désirez.

Je suis à la date de modification du 13/12/2010.

commentaires

Merci les Anciens

Publié le 13 Décembre 2010 par claude dans Historique

J’ai repris momentanément les recherches de l’historique de mon auto.

 

Sa première immatriculation date du 09 avril 1969.

Après son achat, je l’ai immatriculée moi-même le 23 octobre 1973.

Soit 4 ans et demi pendant lesquels je ne connais rien de 10984.

 

Ma première démarche a été de trouver comment elle était sortie des chaînes de montage de Dieppe.

Etait-elle strictement de série à cette époque ou avait-elle déjà reçu quelques équipements spécifiques?

J’ai donc contacté la personne ayant récupéré les archives de l’usine, mais il m’a appris que certaines fiches, dont celle de 10984 bien sûr, avaient brûlées dans un incendie survenu à l’usine de Dieppe.

La solution ne viendra donc pas de là.

 

Ma deuxième démarche a été d’essayer de retrouver l’ancien  propriétaire qui m’avait vendu l’auto en 1973. Je ne me souviens malheureusement pas de son nom et je n’ai que les anciens numéros minéralogiques comme lien, car j’ai conservé les anciennes plaques. 

Une petite anecdote pour corser le tout : le N° sur la plaque avant est différent du N° sur la plaque arrière !

           157 XY 75 à l’avant et 157 YX 75 à l’arrière

 

J’ai eu l’opportunité de faire consulter le fichier de nos amis de la maréchaussée, mais également sans succès, car il ne remonte pas assez loin dans le temps.

Il faudrait pouvoir consulter le fichier manuel qui était de vigueur à la Préfecture, avant l’ère informatique, au siècle dernier.

La solution a peu de chance de sortir de là non plus.

 

Ma troisième démarche a été de faire appel aux Anciens de l’usine de Dieppe.

Tout le monde s’intéressant un petit peu à l’aventure Alpine connaît cette association :

AAA3-3

 

Pour ceux qui découvre :

Cette association a pour but de réunir, je cite: «les différents acteurs ayant participé à l'aventure Alpine » et « s'est donnée pour objectif de pérenniser le souvenir de la glorieuse marque dieppoise ainsi que de transmettre l'esprit si particulier que son créateur Jean Rédélé y avait insufflé ».

Si vous ne connaissez pas, allez voir leur site ! : http://www.retroalpine.com

 

J’ai donc fait appel à des gens bien sympathiques, dont voici les coordonnées, au cas où vous auriez le même besoin que moi :

 

Jean-Pierre Limondin : jp.limondin@retroalpine.com

 

Jean Grosset : jean.grosset1935@orange.fr

 

 

Voilà ce qu’ils m’ont appris :

 

Votre Berlinette 1300 VB  N.10984   Car  2218   est   sortie   USINE  Le  09.O4 .1969
pour   Les GARAGES  VALOIS.

Votre Berlinette est sortie des chaînes de montage de série sans préparation.
A la sortie USINE elle a été expédiée au Service Commercial et les Garages Valois en ont pris possession.

 

C’est très peu, mais c’est déjà énorme pour moi puisque je connais à présent deux nouveaux éléments importants :

 1- les équipements spécifiques qui y sont montés ont été ajoutés après la sortie usine (à moins que certains aient fait partie du montage série au moment de sa fabrication)

 2- je connais le nom du premier propriétaire, qui n’est pas mon propre vendeur.

 

Je suis donc au moins le troisième propriétaire.

 

Voilà où j’en suis.

 

Mais qui sont donc «  Les Garages Valois » ?

 

Je n’ai à nouveau aucune adresse et aucun autre nom de contact pour poursuivre.

 

Je vais contacter tous les « Garages Valois » de France !

Je n’ai trouvé aucune piste sérieuse sur l’Internet pour l’instant.

 

Si ce nom vous dit quelque chose, SVP, contactez moi ! Merci

Attention la raison sociale date de 1969 !

 

De même, si les N° minéralogiques 157 XY 75 ou 157 YX 75 vous rappellent quelque chose, contactez moi ! Merci

 

Amis Alpinistes, Parisiens à l’époque, qui avez vendu votre Berlinette en octobre 1973, regardez vos archives photos !

 

 

commentaires

Le retour automatique des essuie-glaces

Publié le 2 Décembre 2010 par claude dans Essuie-glaces

Pour ne pas perdre ces deux schémas de branchement du moteur des essuie-glaces qui ont servis de base de discussion sur le FAR, j’ouvre cet article qui pourra servir aux propriétaires d’Alpine ou autres et ayant des problèmes de retour automatique des balais.

 

Ci-dessous le branchement tel qu’il était lorsque j’ai déposé le faisceau électrique :

 

Branchement EG origine type R8G

 

Ce branchement est conforme à celui mentionné sur le schéma électrique de la RTA de la R8G.

Je ne me souviens pas si le retour automatique fonctionnait à l’époque où l’auto roulait encore, mais je me demande bien comment cela aurait pu être possible avec un tel branchement ?

 

Voilà le branchement tel qu’il aurait du être pour alimenter le contact à came qui commande le retour automatique :

 

Branchement EG avec retour auto par came

 

Là, on alimente le contact à came par le fil E10 même lorsque l’interrupteur de commande est en position « ouvert », jusqu’au moment où le doigt situé sur le flector ouvre le contact à came et interrompt le circuit.

 

Voilà de quoi faire réfléchir les Alpinistes ou Gordinistes ayant le problème de retour automatique…

 

commentaires