Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Troisième visite en carrosserie

Publié le 29 Janvier 2011 par claude dans Carrosserie

 

Il  reste encore beaucoup de travail avant le retour à la maison.

 

Aile arrière réparée, et ponçage en cours 

11 01 28 SV400012 

 

Butoirs de pare-chocs reconstruits et protection du dessous en vue de la peinture.

11 01 28 SV400015

 

 

Aile avant droite neuve.

11 01 28 SV400017

 

 

Butoirs de pare-chocs et nez de requin avec l’entrée d’air pour le radiateur avant.

11 01 28 SV400029

 

 

Je pensais récupérer l’auto pour le début mars, mais je ne suis pas très optimiste ….

 

Je suis impatient de pouvoir commencer le remontage!!!

 

 

commentaires

Les annuaires ! deuxième !

Publié le 28 Janvier 2011 par claude dans Historique

Après avoir consulté les annuaires de tous les départements français en 1969, je me suis aperçu que je n’avais pas regardé celui de Paris !

 

Retour donc aujourd’hui à la Bibliothèque Historique des Postes et des Télécommunications.

 

Nouvelle recherche des garages Valois.

 

Nouvelle déception !

 

Pas plus de garages Valois à Paris que dans les autres départements.

 

Une fois de plus, les seuls liens qui me restent sont ces fameux numéros minéralogiques :

 

                                    157 XY 75 ou 157 YX 75.

 

 

Je les aurai un jour, je les aurai …. !

commentaires

Recherches historiques

Publié le 24 Janvier 2011 par claude dans Historique

Etant toujours à la poursuite de l’histoire de mon auto d’avril 1969 à octobre1973, j’ai tenté, récemment, de retrouver les garages Valois.

Souvenez vous, c’est le nom du garage qui m’avait été donné par un membre de l’Association des Anciens d’Alpine, comme étant le premier propriétaire de 10984.

Internet me m’ayant rien appris à ce sujet, j’ai donc eu l’idée de rechercher ce nom sur les annuaires de 1969.

Je ne connaissais ni le nom de la ville, ni même le département où pouvait avoir résidé ce garage.

Il m’a donc fallu parcourir les annuaires de plus de 90 départements français en 1969.

J’ai pu consulter ces annuaires grâce à la Bibliothèque Historique des Postes et des Télécommunications.

Après une journée de recherche, je n’ai trouvé qu’une seule adresse des garages Valois, à Ponçins dans la Loire.

Par chance, ce garage était toujours en activité et a été repris par le fils du propriétaire de l’époque.

Je me suis empressé de téléphoner à ce garage.

Malheureusement, le propriétaire actuel, ne se souvient pas que son père ait pu posséder une Berlinette. Aucune archive de l’époque n’a été conservée.

Peut-être était-ce une fausse piste, ou peut-être que l’auto n’a fait que transiter par ce garage pour un éventuel client, sans laisser de souvenir.

En tout cas, ma démarche s’est soldée par un échec.

J’ai téléphoné également à d’autres garage Valois, en activité aujourd’hui, mais dont je n’avais pas retrouvé le nom sur les annuaires de 1969, sans aucun résultat également.

 

Décevant !

    

Il faut à tout prix que je retrouve la personne qui m’a vendu l’auto en 1973.

Je rappelle que pour cela, je ne connais que le numéro minéralogique de l’auto lorsqu’il en était propriétaire : 157 XY 75 ou 157 YX 75.

 

Une nouvelle fois, si vous avez une idée ou un moyen pour obtenir des renseignements à partir de ces numéros, faites le moi savoir. (Revoir l’article : http://bleu331.over-blog.com/article-merci-les-anciens-62914999.html)

 

Merci.

 

Comme moi, vous pourrez aussi avoir besoin de faire des recherches à la Bibliothèque Historique des Postes et Télécommunications.

Voici ses coordonnées :

BHPT

51 rue Maurice Gunsbourg

94200 Ivry sur Seine

Tél.01 45 15 07 51

http://www.bhpt.org

bhpt@wanadoo.fr

 

Attention ils vont bientôt être en cours de déménagement vers Paris.

 

commentaires

Le faisceau des feux arrières

Publié le 23 Janvier 2011 par claude dans Faisceau électrique

A titre d’exemple et d’essai, voici le premier faisceau électrique terminé.

 

Faisceau de l’ensemble des feux arrières, avec de gauche à droite :

 

- Les deux barrettes de connexion

- La borne de masse (chaque élément possède son fil de masse, carrosserie en polyester oblige)

- Le feu arrière gauche (Stop, veilleuse et clignotant)

- Le feu antibrouillard arrière à connecter quand il sera posé sur l’auto (AES 172002)

- Les deux ‘lampions’ pour éclairage de la plaque, avec leurs nouvelles douilles

- Le feu de recul, également à connecter plus tard (AES 173002)

- Le feu arrière droit complet

 

C’est le premier faisceau qui sera remonté sur l’auto quand elle sera revenue …

… ça approche, c’est pour bientôt !

 

11 01 22 SV400012

commentaires

Carrosserie ; la première étape est terminée

Publié le 22 Janvier 2011 par claude dans Carrosserie

C’est la fin de la première étape en carrosserie.

 

Le châssis a été reposé et fixé à la caisse.

Le dessous est entièrement repeint, ainsi que les passages de roue.

 

 

Profitez bien de la vue, c’est la dernière fois que l’on voit l’auto sous cet angle,

….. enfin je l’espère sincèrement ….

 

11 01 21 Photo Eric 065

 

 

Vue de la partie avant.

Pas facile de s’y repérer, dans le noir, pour les non initiés.

11 01 21 Photo Eric 066

 

 

Vue de la partie arrière.

Il y fait aussi noir, mais on distingue bien l’amorce du berceau arrière où viendra se fixer la traverse.

Au premier plan, les rivets de fixation de la caisse sur le châssis.

11 01 21 Photo Eric 067

 

 

Et hop, nous voici à nouveau dans une position beaucoup plus agréable et familière.

Le dessous est protégé pour l’opération ‘peinture extérieure’.

L’aile ‘bulle’ avant droite a été remplacée par une neuve ….. de trente ans d’age.

Je l’avais déjà achetée à l’époque, mais jamais posée. Son heure est enfin venue.

11 01 21 Photo Eric 075

 

 

La préparation de l’extérieur sera la phase suivante.

Quelques réparations et puis viendront le ponçage, l’apprêt, … le ponçage, l’apprêt, … le ponçage …..

11 01 21 Photo Eric 074

 

 

J’ai de plus en plus hâte de la voir à nouveau toute belle !!!!

commentaires

Pompe et buses

Publié le 21 Janvier 2011 par claude dans Essuie-glaces

Pour poursuivre la préparation de l’ensemble essuie-glaces et lave glace voici la pompe à pied.

A nettoyer simplement, elle est en bon état.

On distingue à l’arrière, le contacteur de mise en route des essuie-glaces lorsqu’on actionne la pompe.

11 01 16 SV400010

 

 

J’ai retrouvé également le bocal d’origine pour le liquide de lave glace.

Il lui faudra une bonne remise à neuf avec redressage et peinture de la patte de fixation.

11 01 21 SV400012

 

 

Les deux buses du lave glace sont à nettoyer également

11 01 16 SV400011

 

 

Nettoyage facile à faire, il suffit de leur enlever le casque de protection sous lequel on trouve quarante ans de crasse, et puis …

11 01 16 SV400012

 

 

… de lui arracher doucement les deux yeux pour lui dégager les orbites ….

 

… et de nettoyer parfaitement le tout avant remontage

11 01 16 SV400013

 

 

Il n’est pas beau mon Alien tout propre ?

11 01 16 SV400014

 

 

Il reste à changer les tubes et les balais.

commentaires

Les feux de plaques et de position

Publié le 17 Janvier 2011 par claude dans Equipement électrique

J’ai voulu améliorer la réalisation de ces « lampions » qui sont sensés éclairer la plaque d’immatriculation arrière. Les même sont utilisés comme feux de position sur les ailes avant. Il faudra d’ailleurs que je vérifie si je peux encore les monter, car il n’est pas sûr que le montage des ailes ‘bulles’ me laisse encore la place.

 

Voilà l’état d’origine :

11 01 16 SV400012

 

 

La masse était assurée par la soudure à l’étain d’un fil sur le côté de la douille.

J’ai voulu remplacer ce montage par une douille comportant un vrai branchement pour le + et la masse.

Pas facile de trouver une douille de ce type suffisamment petite pour recevoir la ‘tétine’ du cabochon.

J’ai pris la douille BA9s isolée (132019) de chez AES avec une ampoule à baïonnette BA9s de 4 w (130303).

Seulement, l’ampoule dépassait de trop et venait toucher l’arrière du cabochon avant de pouvoir insérer suffisamment la douille dans la tétine.

J’ai eu la chance de trouver le prolongateur idéal : une réduction 10-12 pour tube de cuivre de plomberie, dont les diamètres correspondaient exactement au besoin.

 

11 01 16 SV400013

 

Réalisation d’un dégagement pour laisser passer la baïonnette de l’ampoule, collage à la cyanoacrylate, peinture et voilà le résultat :

 

  11 01 17 SV400010

 

 

L’ensemble monté est solide et étanche.

Il me semble toutefois, qu’il risque d’être un peu long.

Je verrai ça au montage quand j’aurai l’auto sous la main.

Pour diminuer un peu la longueur, il reste la solution d’adopter des cosses drapeaux (030301) à la place des cosses plates, surtout pour l’utilisation en feux de position où les fils doivent cheminer dans le passage de roue avant.

 

11 01 17 SV400011

commentaires

Quel beau châssis !

Publié le 14 Janvier 2011 par claude dans Carrosserie

Avant sa repose sur la caisse, voici quelques vues de détails du châssis remis à neuf

 

 

A l’arrière droite, la plaque d’identification du châssis.

On distingue : le type A110 et 1300VB, le N° 10984 et le sigle Alpine.

C’était en 1969, on n’avait pas encore découvert la gravure laser !

11 01 04 SV400014

 

 

A l’arrière gauche, la plaque d’identification de la caisse.

11 01 04 SV400018

 

 

La partie avant.

On voit très bien ici la poutre centrale avec la traverse avant soudée en bout, le support de la crémaillère de direction (pièce rectangulaire au centre), les supports d’amortisseurs de chaque côté et avec derrière, les paliers d’articulation des bras de suspension.

11 01 04 SV400024

 

 

 

La partie arrière.

Voici le berceau arrière, destiné à recevoir la traverse arrière fixée de chaque côté par les deux petits trous au premier plan et le support moteur à l’extrémité du châssis non visible sur la photo.

On distingue les plaques à trous destinées à faire la liaison entre le châssis et la caisse au moyen de résine polyester et de fibre de verre.

Les petits trous sur les renforts et les tubes sont prévus pour le rivetage de la caisse sur le châssis avant le collage à la résine.

 11 01 04 SV400028

 

 

Voilà le châssis redressé, décapé, et peint en peinture époxy, prêt à être remonté.

 SV400023

 

Excusez la poussière ! A proximité, le ponçage de l’apprêt sur la caisse est en cours…

 

commentaires

Le polissage du plastique

Publié le 13 Janvier 2011 par claude dans Divers

Il existe plusieurs produits permettant de rajeunir les plastiques translucides utilisés pour la réalisation des cabochons de feux ou autres.

J’ai testé, pour ma part, le PAP 5000 de chez Restom (Voir leur adresse dans le module des liens vers les autres sites).

Pour un premier essai, je l’ai utilisé avec un disque à polir en coton à petite vitesse, sur les cabochons de feux arrière.

J’ai obtenu un résultat vraiment satisfaisant compte tenu de l’état de départ.

Toutes les petites rayures ont disparues et les plus grosses on été polies, donc beaucoup moins visibles.

On peut utiliser le produit à la main en obtenant également un très bon résultat sur des surfaces peu abîmées.

J’essaierai plus tard sur la vitre arrière en plexiglas.

 

 

Le résultat en image.

11 01 12 SV400012

 

 

Je profite de cet article pour donner l’adresse d’un autre site où on trouve des produits, matériels et dossiers pratiques sur le polissage.

Je n’ai pas mis encore mis ce site dans mes liens, car je n’ai pour le moment validé aucun achat chez eux.

http://www.polirmalin.com/

 

 

commentaires

Principes pour la réalisation du faisceau

Publié le 9 Janvier 2011 par claude dans Faisceau électrique

Voici les principes et façons de faire que j’ai adoptés pour la réalisation du faisceau.

 

L’outillage :

 

Utilisation impérative de cosses non isolées pour obtenir un très bon sertissage, durable dans le temps.

Il m’a donc fallu m’équiper d’une pince à sertir.

J’ai choisi, sans trop savoir, celle-ci de chez AES, puisque j’avais tous les composants à y acheter. (39.44 Euros HT   Ref. 150206)

Après quelques essais de sertissage, je pense que j’ai fait un bon choix d’opter pour une pince à « rochet ».

Elle permet automatiquement de maintenir la pince fermée à diverses positions.

La cosse à sertir est ainsi bloquée dans la pince et vous laisse une main pour serrer et l’autre pour tenir le fil en position.

Très utile en phase d’apprentissage du ‘petit sertisseur confirmé’.

 

NB : Si vous avez trois mains, le rochet de cette pince est totalement inutile…

 

SV400008

 

Les composants :

 

J’ai choisis du fil PVC avec épaisseur de l’isolant classique, ne recherchant pas à gagner du poids comme on peut le faire sur les voitures modernes.

Sections 1 , 2 , et 3 mm² pour les besoins les plus courants, suivant la puissance utilisée.

Ne voulant pas m’ennuyer avec des couleurs différentes pour chaque fil, j’ai décidé de tout commander en brun, comme à l’origine sur l’A110.

Il y aura toutefois quelques tronçons en fil noir, pour les masses, pour utiliser celui que j’ai de disponible par ailleurs.

L’isolation des cosses est faite avec de la gaine thermo rétractable Ø 4.8 si l’on ne veut isoler que le sertissage de la cosse, dans le cas des cosses à œil par exemple et Ø 6.4 si la cosse doit être protégée complètement comme pour les cosses plates femelles.

Le seul repérage de couleur utilisé est le rouge pour les fils ‘+’ et le noir pour toutes les masses.

Pour la numérotation des fils, j’utilise des petites bagues blanches Ø6 (Ref. 110901), également en matière thermo rétractable, avec le même numéro à chaque extrémité.

Je trouve ce repérage très facile à utiliser et pour un résultat très propre.

Par contre, il me semble que la tenue des chiffres sur la bague n’est pas très fameuse.

Je plains celui qui voudra si retrouver dans quelques décennies …

  

Voilà, pour exemple, la première portion du faisceau réalisé pour le branchement d’un feu arrière.

SV400009

commentaires
1 2 > >>