Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Passeport pour Dieppe 2015

Publié le 22 Août 2015 par Claude dans Actualités

Je viens de recevoir le sticker pour la participation à la grande Saga Alpine 2015 à Dieppe !!

Passeport pour Dieppe 2015

Déjà beaucoup de monde en 2013.

Cette année le record sera battu avec plus de 750 autos inscrites.

Passeport pour Dieppe 2015

En 2013, nous y avions vu l’A110-50 …

Passeport pour Dieppe 2015

Cette année le Concept Célébration sera présent …

Passeport pour Dieppe 2015

En 2017, la pelouse recevra les premières « A120 », (si elles sont baptisées ainsi …) !!!

Tous les détails des 60 ans d’Alpine ici : http://www.retroalpine.com/les-60-ans/
A bientôt sur le front de mer …
commentaires

Blindage de protection

Publié le 21 Août 2015 par Claude dans Carrosserie

Comme vu dans un article précédent, j’ai utilisé les pattes arrières de fixation du blindage de protection pour y loger l’anneau de remorquage arrière.

Cette solution m’a amené à remettre en place ce blindage qui était déjà sur l’auto lors de son acquisition en 1973.

Voici à quoi ressemble le modèle d’origine au catalogue des options.

Blindage de protection

Voici, avant sa remise en état, la copie dont je disposais.

A noter qu’il n’y a pas de silentbloc centraux comme sur l’origine. Je serai peut-être amené à en ajouter s’il y a trop de vibrations.

Cette partie est prévue pour protéger la boîte de vitesse et le carter moteur sur mauvaise route.

Blindage de protection
Blindage de protection

Fixation à l’avant en utilisant une des vis des demi carters de boîte.

Blindage de protection
Blindage de protection

Fixation à l’arrière par l’intermédiaire des deux pattes dont l’une, renforcée, reçoit l’anneau de remorquage.

Blindage de protection
Blindage de protection

L’anneau n’étant pas très visible à l’extérieur, j’ai ajouté la flèche « TOW » pour le signaler.

Blindage de protection

Cet anneau permet de tracter l’auto sur la remorque porte voiture sur laquelle est sera placée en marche arrière.

Comme je n’ai pas confiance au verrouillage du capot moteur, qui a besoin d’être restauré, j’ai ajouté cette petite sécurité qui va me rassurer pendant les transferts de l’auto.

Blindage de protection
Blindage de protection
commentaires

Les Luz’anciennes – Sixième

Publié le 17 Août 2015 par Claude dans Actualités

Il y avait sûrement, ce dimanche, encore beaucoup de monde en vacances, ce qui nous a valu un nouveau rassemblement en petit comité. Qu’à cela ne tienne, les discussions sont allées bon train parmi les passionnés toujours aussi sympathiques.

Nous avons accueilli de nombreux nouveaux venus. C’est ce qui donne un nouvel élan à chaque rassemblement.

La période de congés terminée, Septembre devrait permettre également aux habitués de retrouver le chemin des Luz’Anciennes! Je l’espère.

*

*

Première arrivée, la Mercedes SL 600 de 1996

Les Luz’anciennes – Sixième

Rapidement accompagnées par une habituée désormais, BMW Série 6 et par une nouvelle Clio RS.

Les Luz’anciennes – Sixième

Puis, la famille des BMW s’agrandit par l’arrivée de cette E30.

Les Luz’anciennes – Sixième

Une Mustang de 1967, la première que je reçois aux Luz’Anciennes, et la fidèle Capri.

Les Luz’anciennes – Sixième

Tient, dans le coin café, 10984 sans le capot moteur levé, c’est rare !

Une nouvelle Peugeot 405 MI16 lui tient compagnie, ainsi que la non moins fidèle Opel Manta Frequelin

Les Luz’anciennes – Sixième

La BMA Olympique nous a rendu à nouveau une visite surprise.

Les Luz’anciennes – Sixième

Le cabriolet 404 d’un vieil ami ..., disons plutôt d’un ami de longue date !! C’est plus correct.

Tentative échouée pour obtenir un numéro minéralogique particulier à l’époque où ça pouvait encore éventuellement s’obtenir.

Chercher l’erreur …

Les Luz’anciennes – Sixième

Nouvelle venue également, et on se reverra sûrement bientôt, la Secma F16.

Conçu et fabriqué par une société française implantée à Aniche dans le nord, ce cabriolet deux places, propulsé par un moteur Renault 1600 Cm3 16S, développe 105 ch pour un poids de 560 Kg.

Preuve que des Français savent encore faire de belles choses pour un prix abordable et sur le sol français ...

Z’est oune Vranzaize !

Les Luz’anciennes – Sixième

Une arrivée de dernière minute : cette Jeep Hotchkiss, décrite en détail par son propriétaire.

Les Luz’anciennes – Sixième
*
Prochain rassemblement des Luz’Anciennes : le 20 septembre
commentaires

Anneau de remorquage arrière

Publié le 9 Août 2015 par Claude dans Divers

D’abord un petit rappel du besoin et du problème à résoudre.

Le but est de mettre en place un dispositif d’accrochage à l’arrière de l’auto pour y loger le câble du treuil afin de monter 10984 sur la remorque.

Le premier essai effectué en simulant l’anneau de remorquage par une sangle m’a permis de me rendre compte que le point d’accrochage devait être impérativement placé sous l’auto.

Un point à l’arrière de la caisse ne permet pas d'avancer suffisamment pour que le poids de l’auto fasse basculer automatiquement le chemin de roulage de la remorque avant que le câble du treuil arrive en fin de course.

Anneau de remorquage arrière

L’idée m’est alors venue d’utiliser les pattes de fixation du blindage de protection du groupe moteur-boîte en y plaçant un anneau sur une traverse reliant les deux pattes.

Ces deux pattes sont elles mêmes fixées sur le berceau moteur.

Précisons que le blindage, ou ski ou sabot, n’a pas encore été restauré.

Anneau de remorquage arrière

Malheureusement, il n’y a pas assez de place le long du carter moteur pour loger la barre transversale. De plus elle gênerait l’accès au bouchon de vidange.

Je n’ai donc utilisé qu’une seule patte en doublant son épaisseur afin de la renforcer.

Anneau de remorquage arrière
Anneau de remorquage arrière

Premiers essais avec le nouvel anneau.

Le câble passe juste au ras du silencieux d’échappement.

Anneau de remorquage arrière

Arrivée en position suffisamment haute de l’auto pour assurer le basculement, et le câble n’est pas encore en fin de course. Parfait.

Si je tente de remonter plus haut, le silencieux touche le renvoi de poulie de droite. Ça, c’était prévu !

Anneau de remorquage arrière

Viens ensuite le moment de placer la cale de roue. A l’emplacement qui aurait pu être idéal, les ergots de positionnement à placer dans les fentes du chemin de roulement tombent juste au dessus des bras de la flèche.

Impossible dans l’état.

Si j’avance l’auto pour placer la cale à un emplacement disponible, elle dépasse de l’arrière de la remorque.

Anneau de remorquage arrière
Anneau de remorquage arrière

Le poids à la flèche est un autre critère à prendre en compte pour le positionnement de l’auto.

Si l’auto dépasse à l’arrière de la remorque : encore environ 60 Kg à la flèche.

Si l’auto est avancée au maximum en touchant à l’échappement : 100 Kg à la flèche.

Anneau de remorquage arrière

En résumé, je me suis arrêté sur une solution de compromis permettant, de ne pas laisser dépasser l’auto à l’arrière de la remorque, de positionner une cale de roue à un emplacement prévu à cet effet moyennant une petite modification … à la scie à métaux, de ne pas faire toucher l’échappement sur les renvois de poulies sans avoir à modifier quoi que ce soit, de réduire le poids à la flèche à 90 Kg environ (c'est encore beaucoup), de permettre le basculement automatique des chemins de roues … avec cependant une petite aide manuelle.

Anneau de remorquage arrière

Pour la petite histoire.

Les différents essais pour trouver la position idéale, m’ont conduit à tenter de monter l’auto dans le sens de la marche !! Malgré l’avancement maximal nécessitant la suppression de tous les renvois de poulies, l’auto est encore bien trop positionnée sur l’arrière de la remorque.

Solution immédiatement abandonnée.

Anneau de remorquage arrière

Fixation par les sangles sur les roues de devant après être revenu dans la meilleure position possible, c'est-à-dire le moteur à l’avant de la remorque.

Cette position va m’obliger à trouver une solution pour sécuriser la fermeture du capot moteur pendant les transports.

Il faut dire que le système de verrouillage n’est pas en très bonne forme et nécessitera une restauration dans le futur … Mais ça, c’est une autre histoire.

Anneau de remorquage arrière
commentaires