Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Courbe de remplissage du réservoir

Publié le 6 Janvier 2012 par claude in Réservoir

Dans le but d’effectuer l’étalonnage de la jauge capacitive, j’ai tracé la courbe de remplissage du réservoir.

Après avoir réalisé l’étanchéité basse de l’orifice de sortie en découpant un joint caoutchouc, j’ai remplis avec de l’eau, par bouteille de 1.5 litre, en mesurant le niveau obtenu à chaque ajout d’une nouvelle bouteille.

12 01 05 SV400220

 

Mesure effectuée dans un premier temps avec une jauge en bois, puis avec un mètre pour le volume supérieur quand le niveau est arrivé au dessus de l’orifice de remplissage.

12 01 05 SV400221

 

12 01 05 SV400222

 

Les résultats :

D’abord, contre toute attente, j’ai obtenu une caractéristique parfaitement linéaire, ce qui n’était pas facilement prévisible à cause des différentes formes de l’enveloppe.

Le miracle c’est accompli, sans doute que les formes convexes et les formes concaves se sont  compensées les unes aux autres ?

Toujours est-il que ce résultat va dans le bon sens pour la précision de la jauge qui elle, suit une interpolation linéaire entre chaque point d’étalonnage.

Courbe de remplissage du réservoir

 

Les points remarquables :

Il a fallu 8 litres pour arriver au niveau du fond intérieur du volume principal (face qui repose sur la table sur la première photo) et pouvoir commencer à mesurer une hauteur d’eau.

Douze litres ont été nécessaires pour atteindre le bout de la jauge car elle ne repose pas sur le fond. Je considère arbitrairement que ce sera le niveau zéro de la jauge, où elle devrait commencer à être fonctionnelle.

Ce volume de 12 litres représentera la réserve lorsque la jauge sera à zéro.

Dans la pratique, il faudra l’oublier et refaire le plein au « zéro jauge », sinon la réserve ne sera plus une « vraie » réserve!

Si l’on considère que le plein ne sera pas réalisé totalement et que la crépine d’aspiration ne se situe pas tout à fait au fond du réservoir, le volume total consommable, avant la panne sèche,  devrait se situer aux alentours de 40 litres.

La jauge va donc gérer 29 litres sur les 41 litres possible environ.

Ce volume peut être divisé en quatre parties égales, puisque la courbe est linéaire. On obtient ainsi les 4 points nécessaires pour l’étalonnage de la jauge. Il faudra ajouter 19, 26.5, 34 et 41 litres, réserve comprise, pour obtenir la correspondance avec les graduations ¼, ½, ¾, 4/4 du cadran au tableau de bord.

Voilà il reste simplement à effectuer l’étalonnage de l’électronique de la jauge directement dans le réservoir en ajoutant les volumes ci-dessus.

Une petite difficulté cependant, l’étalonnage ne se fait plus avec de l’eau, mais …avec de l’essence, qui seule permet de faire fonctionner la jauge.

Défense de fumer !!!

Commenter cet article

Gégé13821 07/01/2012 00:54

Mon réservoir contient environ 45 litres et je fais le plein tous les ..... 250 km !!!!
Et oui, çà fait environ du 15 litres aux 100 km, mais bon quand on joue sur les routes en 2 et 3ème vitesse, il y a des jours ou on fait mieux !!!
Bon appétit !!!

claude 07/01/2012 10:37



Oups !!! Voilà un paramètre dont je ne me souvenais plus ! Mais avec mon "petit" 1296 cm3, je devrai pouvoir
tenir ... 14 litres aux 100 km . Je vais vite monter un GPS avec la localisation des pompes à essence et de toutes
façons m'équiper d'un petit jerrycan supplémentaire. J'ai encore de la place dans le coffre.


Honte à nous !!!! Nous détruisons notre planète !!! Mais pas plus que les Chinois avec leurs centrales
thermiques et les Français avec le nucléaire. Mais ne polémiquons pas ... surtout avec toi qui dois bien connaître le sujet...


 


 



Gégé13821 06/01/2012 17:41

Aveugle sur les derniers 12 litres, c'est peut être beaucoup. Ne vaudrait il pas mieux modifier ta jauge pour quelle se rapproche du fond du réservoir. Pour un bricoleur comme toi, l’adaptation
devrait être un jeu d'enfant.
Bon courage.

claude 06/01/2012 23:02



J'avais déjà discuté de cette éventualité avec PhL, qui me proposait de mettre un deuxième tube jauge dans la partie basse en série avec la première, mais la forme du réservoir ne me permet
pas de le faire sans ouvrir une nouvelle trappe d'accès avec les risques que cela comporte. J'ai pris l'option de faire comme si mon réservoir ne contenait que 29 litres, donc entièrement géré
par la jauge. J'oublie les 12 litres que je considère comme le jerrycan de secours. C'est une façon de voir, mais il faut jouer le jeu de faire le plein dès que la jauge est à zéro sous peine de
panne sèche.


Je devrai faire combien de KM avec 29 litres? 250 à 300 ? 


 


  



Gérard D 06/01/2012 11:20

Slt Claude,
N'y pas connaissant pas grand'chose en étalonnage de capacité de réservoir, je vais peut-être te poser une question bête : l'essence flotte à la surface de l'eau ? si oui, la densité est moindre et
alors peut-on en affirmer que pour ta mesure 1 l d'eau sera égale à 1 l d'essence ?
Bon courage pour la suite des OP.
Amicalement,
Gégé

claude 06/01/2012 13:15



Salut Gérard, les mesures ont été faites en "volume", la densité n'intervient à aucun moment. Un litre d'eau est identique à un litre d'essence, ... à l'évaporation près  .


A+



Bruno 06/01/2012 11:06

C Q F D