Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Etat du maître cylindre et des étriers AV

Publié le 22 Mars 2011 par claude in Freinage

Très optimiste, j’ai entrepris le démontage des composants du maître cylindre !

11 03 21 SV400035

 

11 03 21 SV400036

 

Après le démontage du contacteur de stop et des raccords des tuyaux des bocaux de liquide de freins, je restais confiant, car ce que je pouvais voir de l’intérieur ne me paraissait pas très oxydé.

 

L’essai de sortie des pistons lui a été fatal.

Après dépose du jonc d’arrêt, les pistons ne voulaient pas sortir, malgré la poussée des ressorts.

Mauvais signe !

 

Quelques frappes en bout du corps du MC auraient dû décoller les pistons, mais je confirme que la fonte est très fragile aux chocs.

Voilà le résultat :

11 03 21 SV400041

 

Bon, il va falloir en approvisionner un neuf ! D’un sens, je crois finalement que le remplacement était inévitable, donc aucun regret.

Mais pour satisfaire ma curiosité, je démonterai plus tard les composants quand même. Histoire de voir l’état des pistons de plus de quarante ans !

 

                           

Les étriers, en aluminium, sont eux beaucoup moins oxydés, en apparence tout au moins !

11 03 21 SV400023

 

11 03 21 SV400026

 

Dépose des pistons, en acier chromés, en poussant sur le mécanisme de rattrapage de jeu.

Certains disent que ce système ne sert à rien. Il aura permis au moins de faciliter la sortie du piston.  

11 03 21 SV400029

 

 

Le piston sorti, l’état de la chambre intérieure parait satisfaisant.

Je découvrirai plus tard que de l’oxydation s’est formée au plus mauvais endroit, c'est-à-dire sous le joint…  

11 03 21 SV400031

 

 

Calages et bidouillages permettent de sortir le système de rattrapage de jeu de l’intérieur du piston.

Certains ne le remonte pas, car ils disent que ça engendre un risque de grippage du piston.

Je verrai ça au remontage, mais a priori je ne comprends pas pourquoi il pourrait être la cause d’un blocage du piston ? 

11 03 21 SV400034

Commenter cet article

Gégé13821 22/03/2011 22:57


Effectivement, 40 ans çà laisse des traces.
Mais je pense que la corrosion est directement liée à l'état du liquide frein. Longtemps sans entretien (sans renouvellement), à base d'éthylène et de glycol, ils absorbent l'humidité et sont très
corrosifs. Le temps fait le reste !!!!!


claude 22/03/2011 23:21



Pour les étriers, cela aurait pu être pire !