Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Expertise à cœur ouvert - Deuxième journée

Publié le 28 Mai 2012 par claude in Moteur

Pour la deuxième journée, dépose des bielles, pistons, chemises.

Dépôt de rouille à la base des chemises, mais pas d’attaque du métal.

On aperçoit le travail d’allégement sur le chapeau de bielle. (Ce n’est peut-être pas évident pour ceux qui ne connaissent pas les pièces d’origine.)

12 05 27 SV400462

 

L’intérieur du bloc cylindre (en fonte) avec la dépose des chemises en cours.

12 05 27 SV400467

 

Vue sur le vilebrequin après la dépose des bielles.

Là aussi, on voit très bien les parties usinée en vue de son allégement.

Les manetons de bielles sont restés impeccables.

12 05 27 SV400469

 

Une des bielles, ébarbée et polie.

Un des segments est cassé. Pas de dégât sur la chemise, mais quelques rayures sur la jupe du piston sans que je sache si la casse en est la cause.

12 05 27 SV400466

 

Vue sur la distribution après avoir déposé le couvercle en tôle.

12 05 27 SV400471

 

Dépose de l’arbre à cames.

Un « PF22 », N° 22 de chez Pierre Ferry.

Merveilleux pour la compétition au dessus de 4000 t/mn !

Impensable pour la conduite … touristique.

Je remonterai l’arbre à cames d’origine : 13R

12 05 27 SV400473

 

Ce qui m’ennuie le plus dans les problèmes découverts aujourd’hui, c’est l’état des bagues de la ligne d’arbre à cames dans le bloc. Elles sont fortement marquées car elles sont probablement d’origine.

Il faut obligatoirement qu’elles soient changées.

Ma méconnaissance sur le sujet est sûrement à l’origine de mon inquiétude sur le travail à accomplir. L’accès à ces bagues n’étant pas aisé, elles ne sont que très rarement remplacées au cours des démontages successifs pendant la vie du moteur.

Un outillage pour le démontage et le remontage est nécessaire, mais très facilement réalisable.

Mais qu’en est-il après leur montage?

Si j’en crois la RTA de la R8G, il faudrait réaléser ces bagues? Est-ce nécessaire avec les bagues que l’on trouve actuellement chez nos fournisseurs habituels ?

Il faut pour le moins repercer les trous de passage d’huile.

 

Si quelqu’un a une expérience à ce sujet, je le remercie  de bien vouloir éclairer ma lanterne !!!

 

Commenter cet article

Bruno 28/05/2012 12:21

Un bon nettoyage de toutes ces pièces te permettra d'y voir plus clair.
Change les segments, maintenant que tout est sur l'établi.
Quant aux bagues ?

Mon Dieu qu'il est petit ce moteur !
Ton jouet il est à quelle échelle ? ! ! !

claude 28/05/2012 12:43



Salut Bruno, naturellement, changement des segments, surtout celui qui est cassé


Mon auto, elle est à l'échelle 1 pour les dimensions et à l'échelle 1/10 pour le poids (comparée aux teutonnes !) . Mais comme dit le proverbe : mieux vaux une petite nerveuse qu'une grosse ....