Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

L’axe de la Berlinette

Publié le 5 Avril 2013 par claude in Sellerie

Dans le genre « faire inutile juste pour se faire plaisir » voici un très bon exemple !

Le but était, à l’origine, de tracer l’axe du pavillon afin de placer, au mieux, le ciel de toit quand l’heure du collage aura sonné.

La précision requise n’était pas millimétrique car la largeur fournie de la pièce à coller prévoit une marge d’erreur suffisante. Enfin, c’est ce qu’il faudra vérifier. Faisons pour le mieux en amont. Après, il sera trop tard !

 

Quelles sont les références à utiliser sur des surfaces arrondies de toutes parts?

J’ai placé deux règles. L’une au niveau des custodes, l’autre au pare brise, en repérant le milieu.

13 04 03 SV400929

 

Positionnement du niveau laser sur le pied de l’appareil photo.

13 04 03 SV400928

 

Calage du niveau pour que le faisceau horizontal « éclaire » la règle du fond.

Déplacement du laser pour que le faisceau vertical passe par les deux repères tracés au centre des règles.

Là, je travaille dans la pénombre, ce qui explique la qualité médiocre des photos sans flash.

Il n’y a plus qu’à repérer la trace du faisceau sur le pavillon.

13 04 03 SV400924

 

Si le faisceau passe parfaitement par le centre de la grille de radiateur avant et par le milieu du spoiler, on s’aperçoit que la nervure centrale a le nez un peu de travers !!!!

Qui s’en était aperçu auparavant ???

Au passage, on peut vérifier également la symétrie du positionnement des charnières de coffre et du capot moteur. Il y a quand même plusieurs millimètres qui se promènent … sans gêner personne.

Voilà, la méthode inspirera, peut-être, ceux qui auront à monter tous ces éléments sur une caisse neuve où rien n’est encore positionné.   

13 04 03 SV400925

 

Commenter cet article

Camelin Michel 05/04/2013 23:27

Alors là c'est du grand art ! Le viaduc de Millau a été aligné par satellite, tu aurais pu faire pareil...Allez tu touches au but.

claude 06/04/2013 09:21



Salut Michel,


Oui, et avec ça, ils n'ont même pas réussit à le faire droit !!