Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Le réservoir proto et ses accessoires

Publié le 28 Août 2010 par claude in Réservoir

Après quelques rectifications, le réservoir proto est en place, mais il n’est toujours pas terminé dans la partie centrale.

J’ai laissé un espace de dix à vingt millimètres tout autour pour y loger la protection.

Je pense y injecter de la mousse de polyuréthane qui fera une couche de protection entre le réservoir et le polyester et qui en plus devrait suffire pour assurer la fixation.

Pour les appuis horizontaux, le réservoir reposera sur de la mousse en plaques de différentes épaisseurs, ce qui me permettra de régler la hauteur pour qu’il arrive au niveau de ce que l’on peut appeler la plage arrière.

Il n’y aura aucun coffre devant le réservoir, comme il y avait pour le réservoir souple.

La moquette, je ne sais pas si ça s’appelle comme ça pour l’automobile, recouvrira plus tard le polyester et le réservoir.

 

SV403616

 

 

On voit ici, le tube de remplissage d’essence qu’il faudra réduire en longueur pour laisser de la place à celui qui sera soudé sur la face du réservoir prévue à cet effet.

 

Essai également de la plaque de visite récupérée sur l’enveloppe souple sur laquelle viendra se fixer la jauge à essence.

SV403618

 

 

 

Détails de la trappe de visite, avec la bride intérieure qui venait, avec le couvercle, prendre en sandwich le bord de l’orifice de l’enveloppe souple pour faire étanchéité.

 

Il faudra l’adapter avec un joint de forme sur la tôle d’aluminium.

SV403619

 

 

 

 

Egalement récupérées sur l’ancien réservoir, les deux crépines d’aspirations avec leurs vis de fixation des raccords ‘banjo’ qui assuraient le départ vers la pompe à essence.

SV403620

 

 

Il me reste encore à prévoir comment réaliser les chicanes intérieures qui évitent le déplacement brutal de l’essence, en virage par exemple.

 

 

Le plus difficile reste à faire. C’est la réalisation du plan de fabrication.

En effet, il n’y a quasiment aucune face parallèles ou perpendiculaires les unes par rapport aux autres.

En plus, la réalisation du proto n’est pas très rigoureuse et permet difficilement de mesurer des cotes précises, ce qui était pourtant mon objectif principal.

C’est là que la technologie moderne me serait d’un grand secours. Le dessin effectué en CAO me permettrait de simuler différentes dimensions pour chacune des faces.

Pour info, ce volume, un peu particulier, possède une vingtaine de facettes.

 

Je vais peut-être mettre en sommeil la fin du projet pendant quelques temps…

A voir …

 

Commenter cet article

Pascal 28/08/2010 23:21


Pourquoi ne pas envisager un fond cloisonné un peu à la manière des carter d'huile moteur qui éviterait " l'anti-déjaugeage " ? je parle bien évidemment de cloisons croisées mais verticales.
PASCAL


claude 29/08/2010 09:43



Tout à fait, il en faudrait une dans le volume inférieur et peut-être deux croisées dans le volume supérieur en faisant attention à ne pas gêner le débattement de la jauge. La jauge, elle
même devrait surement se trouver dans 'un puit' quasiment étanche, pour que le flotteur ne bouge pas sans arrêt. Ce puit pourrait servir comme base au cloisonnage supérieur.


Je repense également à ta demande. Il m'apparait maintenant difficile de réaliser deux exemplaires simultanément, car il faudra surement adapter les cotes de chaque élément pendant la
fabrication du premier. Il sera ensuite beaucoup plus facile d'en réaliser un deuxième.


A+