Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

On ferme la boîte !

Publié le 25 Février 2012 par claude in Boîte de vitesses

Le titre n'a rien à voir avec la situation vécue de nos jours par bien des entreprises pour cause de délocalisation.

Une petite mise en garde cependant. Sur la photo ci après, une rondelle frein que j’avais spécialement achetée chez «le roy» du bricolage pour la fixation de la plaque intermédiaire.

Voilà sont état après un seul serrage :

12 02 25 SV400307

 

Sur l’emballage: Made in Vietnam. Je n’ai rien contre les vietnamiens qui veulent travailler, mais contre ceux qui font de l’argent dans ces pays «low cost», comme on les appelle, pour nous fournir du matériel de si mauvaise qualité !

Ça m’apprendra à vouloir monter ce genre de rondelle !

 

Refermons cette parenthèse et revenons-en au montage des commandes de vitesses :

Une fois de plus, je vous renvoie au troisième article, concernant ce sujet, de la revue Mille Miles N°76, si vous voulez des détails plus précis.

 

Une fois débarrassés de leurs fourchettes, les axes de commande sont assez faciles à nettoyer. Je devrai dire : à dérouiller et à toiler.

On voit bien, sur cette photo, les trois encoches où vient se loger la bille de verrouillage. Troisième, point mort au centre et quatrième, pour cet axe. La bille est poussée par un ressort sous lequel devrait se trouver une rondelle. Cette rondelle permet soit de protéger le carter aluminium, soit d’assurer un réglage de l’effort de verrouillage? De Ø7 extérieur, ces rondelles sont minuscules. C’est sûrement pourquoi je ne les ai pas retrouvées.

Avaient-elles déjà été posées un jour ?? Aujourd’hui, elles y seront et ont appréciera, plus tard, l’effort au levier.

12 02 23 SV400297

 

Interférence de la fourchette de 3 ème – 4 ème avec le pignon de marche arrière-baladeur.

Le pignon est venu usé la nervure de renfort latérale. J’ai terminé de faire un dégagement à la lime. Au moins, ça ne frottera plus !

12 02 23 SV400298

 

Egalement manquant, le pion anti-rotation du roulement biconique. (Flèche rouge sur la photo). Il est impossible qu’il soit parti de lui-même puisqu’il est coincé entre le carter et la plaque intermédiaire. Il n’a donc pas été remis lors du précédent remontage. Mais est-il vraiment indispensable ? Par sécurité, j’en ai réalisé un nouveau, qui a trouvé sa place.

 

Autre particularité, le double goupillage des fourchettes et embouts sur les axes. (Flèches bleues sur la photo). Non prévu sur les manuels, le goupillage était fait ainsi auparavant. J’ai repris la même solution en utilisant deux goupilles concentriques, mais vu l’effort d’emmanchement nécessaire, je pense qu’une seule aurait suffit.

12 02 23 SV400301

 

Les arbres ont retrouvés leur place après la pose des axes de commande et des fourchettes.

12 02 24 SV400302

 

La boîte est refermée et équipée

12 02 24 SV400304

  

Après réflexion, j’ai conservé la butée en graphite. On verra à l’usage.

12 02 24 SV400305

 

La dernière opération à venir sera la remise en état des pignons de 5 ème, leurs poses et la fermeture du capot.

12 02 24 SV400306

 

Commenter cet article