Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Articles avec #demontage catégorie

Le nu intégral

Publié le 18 Octobre 2010 par claude dans Démontage

Il a fallu un ultime effort pour déposer ce qui restait en place : levier de frein à main, câble de démarreur, câble de compteur de vitesse, câble de compte tour, tuyau de frein, câble d’embrayage, pompe à essence.

SV403722

 

 

Et voici ‘la belle ‘ dans toute la tristesse de son nu intégral …

 

SV403717

 

SV403718

 

Nous voici à la fin du démontage !!!!

 

Première étape, d’une durée de 6 mois.

 

commentaires

Dépose du pare brise

Publié le 17 Octobre 2010 par claude dans Démontage

Dernier gros travail du démontage : la dépose du pare brise.

 

D’abord, démontage du jonc en aluminium.

Tâche certainement plus facile à faire dans le sens démontage que dans celui du remontage, d’après ce que j’ai pu lire.

Le joint, durci par les années et partiellement coupé était collé sur la vitre avec des mastics également durcis. La présence de ces mastics, glissés entre le joint et la vitre donne un aperçu du niveau d’étanchéité de base …

La seule façon de déposer le joint sans risquer de détériorer un élément, a été de couper la lèvre du joint en contact avec le verre.

 

 

SV403713

 

 

SV403714

 

Il fallait faire d’autant plus attention, que le pare brise chauffant possède des fils électriques de chaque côté pour alimenter la trame insérée dans le verre. Ces fils cheminent le long du pare brise dans le joint sur une dizaine de centimètres.

 

SV403715

 

La dépose s’est finalement déroulée sans soucis !

 

commentaires

Dépose ‘non violente’ du Neiman

Publié le 5 Septembre 2010 par claude dans Démontage

Deuxième solution pour déposer le Neiman … sans dégât cette fois!

Solution que je n’aurais pas pu utiliser jadis, puisqu’elle nécessite la présence de la clé (voir article précédent).

C’est normal, il s’agit d’un antivol!

 

Voici ce que l’on trouve sur la RTA de la R8G.

SV403682

 

 

SV403683

 

 

Moi, je n’ai pas vu de bille (2), ce qui simplifie les choses.

  

Il est très important de mettre la clé en position garage (position non fixe) et de la retirer dans cette position (la position devient alors fixe).

 

 SV403679

 

 

Sinon, on ne peut pas suffisamment enfoncer la languette (3) dans le corps de l’antivol pour pouvoir le dégager.

 

Voilà à quoi ressemble la languette en position démontage.

 

SV403680

 

 

On voit ici le petit trou, dans le support, par lequel on doit appuyer sur la languette avec la pointe à tracer ou un petit tournevis.

SV403673

 

 

Ici, une vue du doigt de verrouillage qui vient se bloquer dans le tube support de colonne de direction ...

  SV403676

 

... c'était l'objet de mes soucis d'autrefois.

 

 

 

commentaires

Le tube support de colonne de direction

Publié le 3 Septembre 2010 par claude dans Démontage

Attention aux âmes sensibles, la photo qui suit risque de choquer les plus vieux d’entre nous !!

(Oui, car pour les plus jeunes, ils en ont vu d’autres, de nos jours …)

 

J’ai longtemps hésité avant de vous raconter l’histoire du tube support de colonne de direction qui explique sont état pitoyable.

C’est que j’ai un peu honte ….

Il était une fois, dans les environs de l’année 1975, je partais plein d’entrain participer à une course de côte.

Je ne me souviens ni du nom ni du lieu de cette course, mais ce que je me souviens très bien, c’est le moment d’effroi où je me suis aperçu que j’avais oublié la clé de contact de la Berlinette !

Que faire ?

Retourner chercher la clé ? J’étais presque arrivé et je n’aurai pas le temps.

Renoncer à participer ? Il n’en était pas question.

Il me restait donc à démonter l’antivol.

Sans perdre de temps, je me suis arrêté au bord de la route pour voir ce que je pouvais faire immédiatement.

Je ne connaissais pas, à l’époque, la méthode pour démonter proprement l’antivol (d’ailleurs je n’ai toujours pas testée celle qui est donnée dans la RTA).

Dans l’énervement du moment j’ai pris la solution qui m’est apparue la seule possible : démontage au burin et marteau.

Voilà le résultat, le verrouillage dégagé, mais le tube à changer trois décennies plus tard.  

 

Moralité : ne pas oublier d’emporter … le burin et le marteau dans sa caisse à outil !

  SV403667

 

commentaires

Dépose du faisceau – La suite

Publié le 2 Septembre 2010 par claude dans Démontage

Suite de la dépose du faisceau pour la partie coffre où se trouvait le restant des fils menant aux phares et au relais des feux longue portée.

Démontage également de tous ceux qui se trouvait sous le tableau de bord et ceux aboutissant aux commandes des phares et des clignotants.

 

Voici une vue très dépouillée du tableau de bord,  

  

SV403672

 

   

 

et des restes de repas de petits rongeurs qui avaient pris pension derrière.

 

SV403664

 

 

 

Une vue partielle du faisceau où l’on trouve de nombreux fils qui n’aboutissent à rien.

On reverra tout ça à la création du nouveau faisceau.

 

SV403665

 

 

La fin du démontage approche !!!

 

 

commentaires

La dépose du faisceau

Publié le 30 Août 2010 par claude dans Démontage

Sans le volant, on y voit déjà un peu plus clair …

 

SV403626

 

 

Au cours du démontage, je découvre l’état du faisceau.

Je soupçonnais sont mauvais état. J’ai maintenant confirmation.

Voici quelques exemples parmi d’autres.

 

Protections et gaines usées par le frottement.

 

SV403630

 

 

Fils coupés et restés sans isolant.

 

SV403640

 

 

Fils ayant chauffés jusqu’à faire fondre la gaine.

 

SV403646

 

 

Je m’aperçois maintenant que je suis peut-être passé, autrefois, bien près de la catastrophe.

Il faut savoir qu’une Berlinette de l’époque ne comportait aucun fusible.

Erreur qui sera réparée à la création du nouveau faisceau.

 

 

Compte tour déposé, on a une très belle vue sur le magnifique bazar qui se trouve derrière le tableau de bord.

On dépose tout ça et on devrait pouvoir faire mieux au remontage !

 

SV403650

 

 

Voilà une bonne partie des fils enlevés. Le restant est étiqueté pour faciliter la création du nouveau faisceau.

 

SV403653

commentaires

Le tableau de bord

Publié le 29 Août 2010 par claude dans Démontage

En attendant de poursuivre la réalisation du réservoir, je vais commencer la dépose des éléments du tableau de bord.

 

 Voici, tout d’abord, le volant Moto-Lita.

SV403621

 

 

Et derrière: les compteurs, cadrans et voyants de contrôle.

 

SV403623

 

 

Notons que l’auto à 89 091 Km au compteur (à 5 chiffres).

A peine rodée …

 

SV403624

 

 

Du côté passager, le tableau de bord est un peu plus dégradé.

Des éléments sont manquants : bouche d’aération, commande de chauffage et ventilation, allume cigare.

Un trou béant, vestige de la pose d’un ancien autoradio. Comme si l’on pouvait écouter de la radio dans cette auto et ne pas apprécier la plus belle des mélodies que l’on trouve directement derrière le siège… !

 

SV403622

 

 

 

Démontage donc, de tout cela, à partir de demain avec repérage des  fils de ce qui reste du faisceau.

De belles journées en perspectives, couché sur le dos, la tête sous le tableau de bord, les bras en l’air …. Mais quand on aime …

 

 

commentaires

L’activité reprend par le train AVD

Publié le 26 Août 2010 par claude dans Démontage

 

Le « dépavage » est terminé.

La dépose du train AVD aura été l’activité de reprise.

 

Voilà l’ensemble qu’il y avait à déposer :

SV403600

 

Tout c’est passé sans aucun problème contrairement au côté gauche où il avait fallu employer très souvent le marteau.

 

Dépose de la fusée avec l’extracteur de rotule de ma fabrication. La réalisation de l’outil laisse un peu à désirer, mais il est toutefois fonctionnel.

 

SV403604

 

 

Descente du bras inférieur par la méthode « des trois crics » testée sur le côté gauche.

SV403605

 

 

Aucune difficulté pour sortir l’axe du bras supérieur qui n’était pas grippé.

 

 

Et voilà ce qu’il reste !

SV403606

 

 

Demain, je teste la mise en place du réservoir prototype.

 

 

commentaires

Accessoires … indispensables

Publié le 10 Juillet 2010 par claude dans Démontage

La suite du démontage par la dépose d’organes … accessoires, mais pourtant indispensables.

 

D’abord, le pédalier, caché sous le plancher et sous une plaque de polyester.

Un peu légère cette plaque, mais sûrement suffisante, puisqu’elle est encore là sans dommage.

Il faudra malgré tout revoir ça au remontage.

SV403521

 

Le pédalier, vu du dessous.

Agressif, le liquide de frein !

SV403552

 

Le pédalier déposé, au complet.

SV403556

 

Le maître cylindre qui a fini sa carrière.

SV403558

 

Une vue du bout de la poutre et de la traverse avant, à l’endroit où se trouvait le maître cylindre fuyard.

SV403560

 

Le levier de vitesses.

Démontage, dans la poutre centrale, de la vis de chape qui relie le levier à la tringlerie vers la boîte.

Facile à démonter … pour ceux qui ont fait des études de chirurgie…  

 

SV403567

 

Les tubes, qui mènent au radiateur avant, sont déposés de la poutre.

SV403568

 

 

 

Un petit bilan pour y voir clair et me donner du courage.

Il reste à démonter :

-le train AV droit

-le frein à main

-le faisceau électrique et les câbles

-le volant et la colonne de direction

-les accessoires du tableau de bord

-la lunette arrière

-le pare brise

 

Encore quelques heures avant de commencer la restauration de chaque organe et le remontage.

 

commentaires

La barstab

Publié le 8 Juillet 2010 par claude dans Démontage

Pas fait grand chose hier.

Dépose de la barre stabilisatrice et début de démontage du maître cylindre et du pédalier.

 

SV403533

 

SV403534

 

 

Si la partie gauche de l’auto est beaucoup plus rouillée que la droite, voilà, je pense, la cause principale.

Le liquide de frein c’est peu à peu répandu sur tous les organes qui se trouvaient aux alentours et ce liquide est très agressif pour les peintures.

Voilà ce que ça donne :

SV403508

 

J’ai déposé les canalisations cuivre à la scie à métaux, car c’était impossible de desserrer les vis sur le maître cylindre ;

Espérons que la traverse ne va pas être trop attaquée !

Je n’ai aujourd’hui plus aucun doute sur la nécessité de déposer le châssis pour une restauration complète.

 

Je remarque, que le MC est un tandem (double circuit). Ce type de MC n’était pas monté de série à l’époque où est sortie mon auto de chaîne.

Encore une question de plus sur l’origine exacte de l’auto ou sur des modifications qui auraient été faites plus tard ?

 

J’aurai peut-être l’explication un jour…

 

 

commentaires
1 2 3 > >>