Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Articles avec #faisceau electrique catégorie

Protection électrique du démarreur

Publié le 16 Août 2014 par Claude dans Faisceau électrique

Depuis la mise en ligne, sur le Forum Alpine Renault, de l’expérience de certains Alpinistes concernant la protection principale du faisceau électrique, nombre de possesseurs de Berlinette utilisent maintenant le boîtier que l’on trouve sur la Renault Mégane.

Ce boîtier se fixe directement sur la borne « + » de la batterie.

Protection électrique du démarreur

Pour ma part, j’ai préféré séparer le montage en trois porte-fusibles indépendants et en position déportée par rapport à la batterie.

Il me restait à trouver le bon calibre du fusible permettant de protéger le démarreur seul, et ainsi remplacer le fil de cuivre qui assurait provisoirement la fonction.

Protection électrique du démarreur

Merci au Farnaute « Gouffy56 » qui m’a donné la solution en nous fournissant les caractéristiques du fusible de puissance placé dans le boîtier de Mégane.

Il s’agit d’un fusible de 150 A Calibre1 acceptant une intensité en pointe de 350 A.

Type Powerval fourni par MTA.

Protection électrique du démarreur
Protection électrique du démarreur

Commandé chez www.mixelec.fr pour 4.72 Euros et reçu en quelques jours de .... Budapest.

Protection électrique du démarreur

Modification de l’entraxe de fixation pour l’adapter à mon porte-fusibles.

Protection électrique du démarreur

Serrage entre deux rondelles

Protection électrique du démarreur

Fermeture du boîtier et essais de démarrage. Pour l’instant, ça tient le coup !!!

(Le fil de cuivre reste précieusement rangé dans la trousse de premier secours .....)

Protection électrique du démarreur
commentaires

Le faisceau électrique A110. FIN !!!

Publié le 9 Avril 2012 par claude dans Faisceau électrique

Voilà le faisceau électrique entièrement crée et mis en place !

Il était temps, car ce travail commençait à me « fatiguer » quelque peu !

Tous les fils sont passés et le fonctionnement des accessoires testé, sauf ceux qui seront connectés au moteur ... et pour cause.

 

Ci après, quelques chiffres utiles pour ceux qui veulent se lancer dans ce travail : 

Fil de 1 mm² : 120 m

Fil de 2 mm² : 51 m

Fil de 3 mm² : 12 m

Fil de 7 mm² : 7 m

Soit 190 m de fil passés en 174 morceaux repérés aux deux extrémités.

 

Les cosses utilisées :

 PF 6,3-1/2,5 Cosse plate femelle de largeur 6,3 pour fil de 1 à 2,5 mm² (Ref AES 030204)

 PFAR 6,3-0,5/1,5 Cosse plate femelle à repiquage de largeur 6,3 pour fil de 0,5 à 1,5 mm² (Ref AES 030401)

 PFD 6,3-1/2,5 Cosse plate femelle drapeau de largeur 6,3 pour fil de 1 à 2,5 mm² (Ref AES 030301)

 PM 6,3-1/2,5 Cosse plate male de largeur 6,3 pour fil de 1 à 2,5 mm² (Ref AES 030102)

O 4,3-0,8/2 Cosse à œil de Ø 4,3 pour fil de 0,8 à 2 mm² (Ref AES 030806)

O 5,4-0,8/2 Cosse à œil de Ø 5,4 pour fil de 0,8 à 2 mm² (Ref AES 030801)

O 6,4-0.8/2 Cosse à œil de Ø 6,4 pour fil de 0,8 à 2 mm² (Ref AES 030802)

O 8,4-0.8/2 Cosse à œil de Ø 8,4 pour fil de 0,8 à 2 mm² (Ref AES 030803)

O 6,0-0/10 Cosse à œil de Ø 6,0 pour fil de 10 mm² maxi (Ref AES 070901)

RF 4,0-0,5/1,5 Cosse ronde femelle Ø4 pré isolée pour fil de 0,5 à 1,5 mm² (Ref AES 040801)

RM 4,0-0,5/1,5 Cosse ronde male Ø4 pré isolée pour fil de 0,5 à 1,5 mm² (Ref AES 040601)

 

Le matériel a été acheté chez AES (Voir l’adresse dans les liens), chez qui ont peut simplement regretter l’absence de gaine thermo rétractable ‘x 3’. Le coefficient ‘x 2’est un peu faible sur les fils de petite section, mais le résultat est tout à fait acceptable.

 

Les principaux ajouts par rapport au schéma de base connu sont :

-         Les fusibles principaux et secondaires

-         Le coupe circuit général

-         Les relais pour le pare brise chauffant, les feux de croisement et feux de route

-         Le signal de détresse

-         Le feu de recul

-         Le feu AB arrière

-         La thermistance pour la température d’huile

 

Voilà ce que donne le schéma. Illisible sur cette page, c’est pourquoi je me propose de vous faire parvenir le fichier, ainsi que celui de sa légende pour chaque fil, si vous êtes intéressés. 

Merci de me faire parvenir en retour vos commentaires, si vous y trouver des erreurs ou des améliorations potentielles.

 

Schéma électrique 10984 du 09 04 12

commentaires

Protection électrique

Publié le 7 Octobre 2011 par claude dans Faisceau électrique

Avant les deux porte fusibles à lame, de huit sorties chacun, voilà l’ensemble de la protection de tête que j’ai réalisée.

Comme je l’avais déjà, j’ai conservé le coupe circuit au tableau de bord.

Il n’est pas absolument nécessaire, mais peut quand même être utile en tant qu’antivol supplémentaire ou isolement de l’ensemble du faisceau pendant les périodes d’immobilité sans avoir à débrancher la batterie.

Si vous avez une expérience au sujet du calibre des fusibles à utiliser, (notamment pour le fusible de tête prévu à 200 A), n’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires !

 

Porte fusible de tête :    Ref.ZEHC100 VETUS

Porte fusibles secondaire : Type fusible à bande    Ref.100213  AES

Porte fusibles 8 voies : Type fusible à lame  Ref.100109   AES

Boîte de jonction : Ref.070701 AES

 

11 10 07 SV400081 commentée

commentaires

Alimentation unique pour porte fusibles

Publié le 5 Octobre 2011 par claude dans Faisceau électrique

Dans le schéma électrique, j’ai prévu d’insérer deux porte-fusibles secondaires avec fusibles à lames.

L’un protègera tous les accessoires nécessitant un fonctionnement avec le contact et l’autre pour les accessoires pouvant fonctionner sans mettre le contact.

Chaque porte-fusibles compte huit sorties qui doivent être alimentées par une entrée unique.

Voilà comment j’ai réalisé cette alimentation. Attention pour les puristes de l’électricité, je dois sûrement être hors norme !

Après pliage des fiches plates, j’y ai simplement inséré un fil d’alimentation de 3 mm² qui ira directement soit à la borne « + avec contact », soit à la borne « + sans contact » placée sous le tableau de bord.

11 10 04 SV400075

 

Le fil serti vu de dessus …

11 10 04 SV400077

 

… et soudé sur chaque cosse

11 10 04 SV400078

 

Un petit bout de tube de rilsan fendu pour faire une pseudo isolation, et voilà les deux porte-fusibles en place, prêts à recevoir tous les branchements des accessoires.

J’ai longtemps cherché l’emplacement idéal de ces porte-fusibles, et c’est là, je pense, qu’ils restent le plus accessibles en étant également proches de leur utilisation.

11 10 04 SV400080

 

commentaires

Le faisceau des feux arrières

Publié le 23 Janvier 2011 par claude dans Faisceau électrique

A titre d’exemple et d’essai, voici le premier faisceau électrique terminé.

 

Faisceau de l’ensemble des feux arrières, avec de gauche à droite :

 

- Les deux barrettes de connexion

- La borne de masse (chaque élément possède son fil de masse, carrosserie en polyester oblige)

- Le feu arrière gauche (Stop, veilleuse et clignotant)

- Le feu antibrouillard arrière à connecter quand il sera posé sur l’auto (AES 172002)

- Les deux ‘lampions’ pour éclairage de la plaque, avec leurs nouvelles douilles

- Le feu de recul, également à connecter plus tard (AES 173002)

- Le feu arrière droit complet

 

C’est le premier faisceau qui sera remonté sur l’auto quand elle sera revenue …

… ça approche, c’est pour bientôt !

 

11 01 22 SV400012

commentaires

Principes pour la réalisation du faisceau

Publié le 9 Janvier 2011 par claude dans Faisceau électrique

Voici les principes et façons de faire que j’ai adoptés pour la réalisation du faisceau.

 

L’outillage :

 

Utilisation impérative de cosses non isolées pour obtenir un très bon sertissage, durable dans le temps.

Il m’a donc fallu m’équiper d’une pince à sertir.

J’ai choisi, sans trop savoir, celle-ci de chez AES, puisque j’avais tous les composants à y acheter. (39.44 Euros HT   Ref. 150206)

Après quelques essais de sertissage, je pense que j’ai fait un bon choix d’opter pour une pince à « rochet ».

Elle permet automatiquement de maintenir la pince fermée à diverses positions.

La cosse à sertir est ainsi bloquée dans la pince et vous laisse une main pour serrer et l’autre pour tenir le fil en position.

Très utile en phase d’apprentissage du ‘petit sertisseur confirmé’.

 

NB : Si vous avez trois mains, le rochet de cette pince est totalement inutile…

 

SV400008

 

Les composants :

 

J’ai choisis du fil PVC avec épaisseur de l’isolant classique, ne recherchant pas à gagner du poids comme on peut le faire sur les voitures modernes.

Sections 1 , 2 , et 3 mm² pour les besoins les plus courants, suivant la puissance utilisée.

Ne voulant pas m’ennuyer avec des couleurs différentes pour chaque fil, j’ai décidé de tout commander en brun, comme à l’origine sur l’A110.

Il y aura toutefois quelques tronçons en fil noir, pour les masses, pour utiliser celui que j’ai de disponible par ailleurs.

L’isolation des cosses est faite avec de la gaine thermo rétractable Ø 4.8 si l’on ne veut isoler que le sertissage de la cosse, dans le cas des cosses à œil par exemple et Ø 6.4 si la cosse doit être protégée complètement comme pour les cosses plates femelles.

Le seul repérage de couleur utilisé est le rouge pour les fils ‘+’ et le noir pour toutes les masses.

Pour la numérotation des fils, j’utilise des petites bagues blanches Ø6 (Ref. 110901), également en matière thermo rétractable, avec le même numéro à chaque extrémité.

Je trouve ce repérage très facile à utiliser et pour un résultat très propre.

Par contre, il me semble que la tenue des chiffres sur la bague n’est pas très fameuse.

Je plains celui qui voudra si retrouver dans quelques décennies …

  

Voilà, pour exemple, la première portion du faisceau réalisé pour le branchement d’un feu arrière.

SV400009

commentaires

Les fonctions de l’Avercod-covir

Publié le 22 Décembre 2010 par claude dans Faisceau électrique

Nettoyage du commutateur Jaeger.

 

Il me paraissait en bon état et pas très encrassé. Comme je ne savais pas trop avec quoi le nettoyer sans prendre de risque, j’ai pris l’option de simplement l’essuyer pour enlever le peu de poussière qu’il y avait et surtout de retirer le maximum de graisse usagée.

Je ferai un graissage complet au remontage.

 

Seul, le ressort de retour des clignotants sera à changer car il est usé par le frottement sur la colonne de direction et est distendu à une extrémité.

A commander donc. J’en ai vu chez Mécaparts.

 

J’en ai profité pour noter les différentes fonctions réalisées par le commutateur.

Je les donne là sur des photos pour tous ceux qui, comme moi, découvrent ou redécouvrent leur auto.

 

  10 12 20 Avercod 1

 

 

  

 

10 12 20 Avercod 2

 

 

 

 

10 12 20 Avercod 3

 

 

10 12 20 Avercod 4

commentaires

Les composants du faisceau

Publié le 14 Décembre 2010 par claude dans Faisceau électrique

C’est Noël un peu en avance !

Je viens de recevoir ma commande des composants du nouveau faisceau.

 

Au pied du sapin : Fils, cosses, fusibles, relais, gaine et outillage.

10 12 14 SV403518

Le tout commandé, non pas au père Noël, mais chez AES (Auto Electric Supplies).

http://www.autoelectricsupplies.fr

 

Envoi rapide, emballage soigné, matériel conforme.

 

Après un petit entraînement au sertissage de cosses, il faudra s’y mettre !!!

 

 

 

Pour les intéressés, j’ai toujours mon schéma du faisceau à votre disposition si vous m’envoyer votre adresse email.

Pour ceux qui l’on déjà reçu, je peux vous le renvoyer, pour mise à jour, si vous le désirez.

Je suis à la date de modification du 13/12/2010.

commentaires

Le faisceau ; le bon plan

Publié le 13 Octobre 2010 par claude dans Faisceau électrique

Le plan du faisceau est enfin terminé !

Avec ses défauts et peut-être ses erreurs.

J’ai choisi de mettre le coupe circuit en tête de faisceau, ce qui me permettra de couper l’alimentation électrique sur l’ensemble, en cas de gros problème.

Je ne pense pas avoir besoin ainsi de mettre un interrupteur pour couper l’alimentation électrique de la pompe à essence, comme beaucoup le font.

Deux barrettes de fusibles sont placées immédiatement après les bornes ‘avant contact’ et ‘après contact’, elles même protégées par des fusibles de plus gros calibres.

Je n’ai pas encore calculé la valeur des fusibles à utiliser, et ils ont été choisis, pour l’instant, suivant la méthode dite du « pifomètre ». Je reprendrai ça après avoir vérifier le regroupement choisi de certaines fonctions sous un même fusible.

Comme déjà dit, j’ai prévu de pré-câbler le feu antibrouillard arrière et un feu de recul.

Les feux de détresse sont aussi prévus, en utilisant la centrale clignotante d’origine (merci Guillaume) ; malgré gilet et triangle …

J’ai choisi de commander par des relais avec fusibles intégrés, l’alimentation des deux parties du pare brise chauffant et l’allumage des feux de croisement et feux de route.

 

Le moment est donc venu pour tous les électriciens ès-Alpine, les restaurateurs amateurs intéressés, les adeptes des jeux de labyrinthes pour enfants et toutes les autres bonnes volontés confondues, de sortir vos lunettes les mieux affûtées et de faire connaître vos suggestions, corrections d’erreur, critiques constructives, propositions d’améliorations…

 

Schéma électrique 10984

 

 

 

A tous, d’avance merci ! 

               Dernière minute !!!!!

Je m'aperçois  que la difinition de la photo n'est pas suffisante pour voir les détails.

Envoyez moi votre e-mail par MP (contact) et je vous enverrai le fichier original. Merci de votre compréhension .

commentaires

Le faisceau ; les restes de l’ancien

Publié le 12 Octobre 2010 par claude dans Faisceau électrique

Silence radio depuis le retour de chez les cousins, mais j’ai quand même travaillé un peu !

 

J’ai commencé à tracer le plan du faisceau électrique propre à l’auto dans le but d’avoir une bonne base de travail pour sa re-fabrication totale.

Je profite de ce travail pour y ajouter deux barrettes de fusible, l’une avant le contact et l’autre après.

J’ai ajouté également des relais pour les feux de route et pour les feux de croisement, ce qui me permettra de me connecter sur ce dernier pour alimenter un feu de brouillard arrière qui pourra ainsi s’allumer seulement qu’avec les feux de croisement. Réglementation oblige.

Après de nombreux messages sur le FAR (Forum Alpine Renault), la communauté des Farnautes m’a de nouveau permis d’y voir plus clair et je vais pouvoir ainsi retrouver divers témoins et sondes qui étaient mal branchés ou pas branchés du tout : température d’huile, témoin de charge de l’alternateur, jauge à essence.

Il me reste à câbler, virtuellement pour le moment, les feux de recul et les feux de détresses.

Les fils seront intégrés dans le faisceau et je déciderai plus tard si je pose des feux ou pas.

 

Deux petites photos de l’ensemble de l’ancien faisceau déposé pour donner une idée de la tâche à accomplir. Impressionnant à voir comme ça, mais avec un bon schéma, je suis confiant.

SV403687

 

SV403688

 

Pour les curieux comme moi qui veulent savoir ce qui se trouve dans la boite du clignoteur Klaxon d’époque, voilà une photo :

 SV403690

Système à bilame, on est encore loin de l’ère de l’électronique …, mais ça a fonctionné pendant des années et ça va encore fonctionner longtemps, espérons le …

 

Commande à faire de tout le matériel nécessaire à la réalisation du faisceau neuf.

Je vais essayer la Société AES (autoelectricsupplies) en ligne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

commentaires