Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

La mise en place du capot moteur

Publié le 20 Mars 2012 par claude in Carrosserie

Entre deux étalonnages de la jauge à essence capacitive, qui a décidé de m’en faire voir…, j’ai avancé par la pose du capot moteur.

Voilà en image ce que ça donne après la mise en place des charnières nouvellement chromées. Il reste encore à poser le verrou de fermeture qui avait été supprimé dans la vie antérieure de 10984.

12 03 19 SV400332

 

12 03 19 SV400333

 

Belle pièce quand il est ouvert …

12 03 19 SV400330

 

… mais assez lourd pour les deux petites charnières.

 

J’ai installé provisoirement ce système de ficelle (une béquille métallique aurait du mal à trouver sa place, mais à étudier quand même ...) pour limiter l’ouverture du capot. J’évite ainsi que tout le poids repose sur les deux charnières ouvertes à fond et fasse souffrir le polyester par effet de levier.

Si quelqu’un a une meilleure idée, merci de m’en faire profiter !

12 03 19 SV400331

 

 

Commenter cet article

Bruno 20/03/2012 18:46

Salut Claude,
un soutien de capot pour soulager les charnières me parait indispensable si tu ne veux pas refaire le polyester trop souvent. La ficelle est astucieuse, mais pas franchement digne d'un bricolo de
ton niveau.
Sur certaines voitures dites allégées, il y a une baguette qui tient le capot en l'air. Je pense que tu vois ce que je veux dire et on peut la replier dans l'habitacle du moteur. Elle se clipse le
long. Qu'en penses-tu ?

claude 20/03/2012 19:53



Ok Bruno, tu vas m'obliger à faire rapidemment mieux que la ficelle !!!! Mais comme je le disais, c'est une
solution provisoire. Elle m'a bien servi aujourd'hui pour laisser le capot ouvert pendant que je repeignais tout l'intérieur du compartiment moteur et la partie visible du chassis. La baguette
dont tu parles, c'est ce que j'appelle moi une béquille. Je vais regarder s'il existe quelque chose qui conviendrait dans le commerce. 


 



Hervé 20/03/2012 13:27

Salut Ô Claudius,
ce n'est peut-etre pas en phase avec l'époque mais un petit verin de hayon pourrait faire l'affaire (?).
Bon courage et continu de nous faire profiter.
Sincères salutations.
RV

claude 20/03/2012 14:24



Salut RV,


C'est vrai que je préfèrerai une béquille classique à un vérin moderne, mais la difficulté pour l'un et l'autre est de trouver le point d'accrochage sur le capot. L'avantage de la béquille (ou de
la ficelle) est qu'elle est retirée avant fermeture, ce qui permet d'avoir ce point d'appui dans une zone qui pourrait être génante dans le cas d'un vérin qui reste accroché à
demeure. L'idée de la béquille est en train de faire son chemin dans mon esprit. Elle pourrait-être repliée transversalement à l'intérieur, en haut de la jupe arrière, à laquelle elle
serait rattachée d'un côté par une petite rotule. L'autre bout viendrait en appui sur le replis qui se trouve autour et sous le capot. C'est le seul point rigide du capot, mais il faudra
sûrement y mettre une petite pièce de renfort. Laissons le temps aux idées de faire leurs chemins.


A+



Gégé13821 20/03/2012 11:29

Avantage de la béquille sur la ficelle elle retient le capot dans les deux sens. Quelquefois utile si tu viens faire un balade dans le midi un jour de mistral !!! Quoique, compte tenu de la
fiabilité de nos belles, il n'est pas utile d'ouvrir le capot !!!
Des PBs d'étalonnages de jauge capacitive ? Tu me rassures, je me sentais un peu seul avec mes soucis. Je l'ai déjà ressortie 3 fois. J'ai un soucis de tenue dans le temps (et dans l’essence) du
"composant" qui lie et sépare les deux tubes. Pièce en "poly....", çà ne marche pas, scotch, çà ne marche pas, ...... Stand-bye. Des idées ?

claude 20/03/2012 14:45



Salut Gérard,


Valable dans le Midi comme ailleurs, au sens propre comme au sens figuré, il suffit d'être toujours dans le sens du vent.


Essaie de faire une petite bague en téflon si tu as la possibilité d'en trouver. Moi, j'ai fais également une petite bague en "poly...chose" pour séparer les deux tubes. Je l'ai ensuite noyée de
quelques millimètres par rapport aux bouts des tubes et j'ai rempli le vide d'Araldite jusqu'aux bouts des tubes. Si la bague ne tient pas, l'Araldite tiendra peut-être ? Je n'ai pas pour
l'instant de retour d'expérience. Mon problème actuel est de faire un étalonnage correct qui me donne une valeur juste au cadran. Problème de puce, d'électronique, de programme, de cadran
??? Je suis confiant dans l'avenir, car Philippe  L. s'occupe de moi. Sinon, il reste la solution de la jauge de 2CV !!