Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

L’actualité de l’environnement

Publié le 31 Août 2010 par claude dans Divers

 

Comme je n’ai rien fait sur l’auto aujourd’hui, vous aurez simplement droit, pour vous faire patienter, à une photo sur l’actualité de l’environnement de travail pendant la dépose du faisceau électrique.

 

Il commence à être un peu encombré l’environnement !

 

SV403649

 

A bientôt !!

 

J'en profite pour essayer une nouveauté pour la mise en page des photos.

Vous devez pouvoir agrandir la photo en cliquant dessus.

commentaires

La dépose du faisceau

Publié le 30 Août 2010 par claude dans Démontage

Sans le volant, on y voit déjà un peu plus clair …

 

SV403626

 

 

Au cours du démontage, je découvre l’état du faisceau.

Je soupçonnais sont mauvais état. J’ai maintenant confirmation.

Voici quelques exemples parmi d’autres.

 

Protections et gaines usées par le frottement.

 

SV403630

 

 

Fils coupés et restés sans isolant.

 

SV403640

 

 

Fils ayant chauffés jusqu’à faire fondre la gaine.

 

SV403646

 

 

Je m’aperçois maintenant que je suis peut-être passé, autrefois, bien près de la catastrophe.

Il faut savoir qu’une Berlinette de l’époque ne comportait aucun fusible.

Erreur qui sera réparée à la création du nouveau faisceau.

 

 

Compte tour déposé, on a une très belle vue sur le magnifique bazar qui se trouve derrière le tableau de bord.

On dépose tout ça et on devrait pouvoir faire mieux au remontage !

 

SV403650

 

 

Voilà une bonne partie des fils enlevés. Le restant est étiqueté pour faciliter la création du nouveau faisceau.

 

SV403653

commentaires

Le tableau de bord

Publié le 29 Août 2010 par claude dans Démontage

En attendant de poursuivre la réalisation du réservoir, je vais commencer la dépose des éléments du tableau de bord.

 

 Voici, tout d’abord, le volant Moto-Lita.

SV403621

 

 

Et derrière: les compteurs, cadrans et voyants de contrôle.

 

SV403623

 

 

Notons que l’auto à 89 091 Km au compteur (à 5 chiffres).

A peine rodée …

 

SV403624

 

 

Du côté passager, le tableau de bord est un peu plus dégradé.

Des éléments sont manquants : bouche d’aération, commande de chauffage et ventilation, allume cigare.

Un trou béant, vestige de la pose d’un ancien autoradio. Comme si l’on pouvait écouter de la radio dans cette auto et ne pas apprécier la plus belle des mélodies que l’on trouve directement derrière le siège… !

 

SV403622

 

 

 

Démontage donc, de tout cela, à partir de demain avec repérage des  fils de ce qui reste du faisceau.

De belles journées en perspectives, couché sur le dos, la tête sous le tableau de bord, les bras en l’air …. Mais quand on aime …

 

 

commentaires

Le réservoir proto et ses accessoires

Publié le 28 Août 2010 par claude dans Réservoir

Après quelques rectifications, le réservoir proto est en place, mais il n’est toujours pas terminé dans la partie centrale.

J’ai laissé un espace de dix à vingt millimètres tout autour pour y loger la protection.

Je pense y injecter de la mousse de polyuréthane qui fera une couche de protection entre le réservoir et le polyester et qui en plus devrait suffire pour assurer la fixation.

Pour les appuis horizontaux, le réservoir reposera sur de la mousse en plaques de différentes épaisseurs, ce qui me permettra de régler la hauteur pour qu’il arrive au niveau de ce que l’on peut appeler la plage arrière.

Il n’y aura aucun coffre devant le réservoir, comme il y avait pour le réservoir souple.

La moquette, je ne sais pas si ça s’appelle comme ça pour l’automobile, recouvrira plus tard le polyester et le réservoir.

 

SV403616

 

 

On voit ici, le tube de remplissage d’essence qu’il faudra réduire en longueur pour laisser de la place à celui qui sera soudé sur la face du réservoir prévue à cet effet.

 

Essai également de la plaque de visite récupérée sur l’enveloppe souple sur laquelle viendra se fixer la jauge à essence.

SV403618

 

 

 

Détails de la trappe de visite, avec la bride intérieure qui venait, avec le couvercle, prendre en sandwich le bord de l’orifice de l’enveloppe souple pour faire étanchéité.

 

Il faudra l’adapter avec un joint de forme sur la tôle d’aluminium.

SV403619

 

 

 

 

Egalement récupérées sur l’ancien réservoir, les deux crépines d’aspirations avec leurs vis de fixation des raccords ‘banjo’ qui assuraient le départ vers la pompe à essence.

SV403620

 

 

Il me reste encore à prévoir comment réaliser les chicanes intérieures qui évitent le déplacement brutal de l’essence, en virage par exemple.

 

 

Le plus difficile reste à faire. C’est la réalisation du plan de fabrication.

En effet, il n’y a quasiment aucune face parallèles ou perpendiculaires les unes par rapport aux autres.

En plus, la réalisation du proto n’est pas très rigoureuse et permet difficilement de mesurer des cotes précises, ce qui était pourtant mon objectif principal.

C’est là que la technologie moderne me serait d’un grand secours. Le dessin effectué en CAO me permettrait de simuler différentes dimensions pour chacune des faces.

Pour info, ce volume, un peu particulier, possède une vingtaine de facettes.

 

Je vais peut-être mettre en sommeil la fin du projet pendant quelques temps…

A voir …

 

commentaires

L’emplacement du réservoir

Publié le 27 Août 2010 par claude dans Réservoir

Avant de finaliser le prototype du réservoir, il était nécessaire de supprimer le dessus de l’ancien coffre qui protégeait le réservoir souple.

C’est une plaque, avec un rebord, fabriquée en polyester et collée à la structure de base de l’habitacle.

SV403610

 

A sa dépose et à la vue des traces restantes, on peut dire que le réservoir n’a pas été posé dans les premières années de l’auto, mais qu’il a bien été mis en place à la fabrication de la caisse, d’origine ou en option demandée par le client.

J’entends déjà certain d’entre vous dire qu’il est dommage de ne pas conserver l’état d’origine !

Mais, je ne comptais plus réutiliser l’enveloppe souple et encore moins en acheter une neuve, bien trop chère. Donc, le montage d’origine était de toutes façons perdu. Le fait de garder une position centrale avec l’orifice de remplissage conforme à l’origine me parait être un bon compromis.

 

SV403611

 

Voici donc l’emplacement libre du futur réservoir.

Je vais maintenant avoir une vue sur le dessus et pouvoir retoucher le prototype sur ses faces arrières et finaliser le choix des dimensions.

 

SV403615

 

 

 

commentaires

L’activité reprend par le train AVD

Publié le 26 Août 2010 par claude dans Démontage

 

Le « dépavage » est terminé.

La dépose du train AVD aura été l’activité de reprise.

 

Voilà l’ensemble qu’il y avait à déposer :

SV403600

 

Tout c’est passé sans aucun problème contrairement au côté gauche où il avait fallu employer très souvent le marteau.

 

Dépose de la fusée avec l’extracteur de rotule de ma fabrication. La réalisation de l’outil laisse un peu à désirer, mais il est toutefois fonctionnel.

 

SV403604

 

 

Descente du bras inférieur par la méthode « des trois crics » testée sur le côté gauche.

SV403605

 

 

Aucune difficulté pour sortir l’axe du bras supérieur qui n’était pas grippé.

 

 

Et voilà ce qu’il reste !

SV403606

 

 

Demain, je teste la mise en place du réservoir prototype.

 

 

commentaires

L’ébauche du réservoir prototype

Publié le 19 Août 2010 par claude dans Réservoir

 

Dans mon article du 21 mai sur le réservoir Superflexit, j’évoquais l’idée de réaliser un réservoir rigide en inox ou alu en remplacement de l’enveloppe souple.

 

Une photo pour vous rappeler à quoi cela ressemblait au démontage :

SV403303

 

Comme j’ai quand même travaillé sur l’auto un peu plus que je vous l’ai dit, voici en exclusivité l’ébauche du réservoir prototype tel que je l’ai imaginé.

L’idée est de raccourcir le réservoir, au détriment de sa capacité, en n’occupant que le côté droit, du côté du remplissage, et la partie centrale au dessus du châssis.

Les objectifs sont de supprimer un des orifices vers la pompe à essence, de supprimer le tube de mise à l’atmosphère de la partie gauche cheminant dans l’habitacle, de dégager un petit emplacement libre derrière le siège du conducteur.

Pour me rendre compte à quoi ça allait ressembler et pour pouvoir plus facilement réaliser le plan, il me fallait créer un prototype.

J’ai opté pour la réalisation d’une forme reproduisant l’emplacement disponible en injectant de la mousse de polyuréthane qu’il me suffira de retoucher aux cotes définitives du réservoir.

La solution paraissait très simple à priori. Je vais vite m’apercevoir que ce n’était pas vraiment le cas.

   

J’ai d’abord réalisé le « moule » en refixant une partie de la face avant de la protection du réservoir et en tapissant les parois de feuilles de plastique pour que ça ne colle pas sur le polyester.

 

10 08 09 Moule

 

Ensuite, il suffisait d’injecter la mousse pour obtenir une reproduction exacte de l’emplacement disponible.

C’est ce que je croyais …. Innocemment.

 

Voilà le résultat, un peu décevant, car la mousse ne s’est pas suffisamment expansée pour bien épouser les formes du moule.

  

SV403584

 

 

SV403585

 

Il me fallait trouver une solution pour poursuivre malgré tout en utilisant cette « brioche » informe.

 

Après découpe approximative de la forme, j’ai entrepris de terminer en rebouchant les trous … au plâtre à modeler et à l’enduit pour les murs.

 

Voilà où j’en suis pour l’instant : 

 

SV403593

 

En place dans l’auto : 

La partie droite est à prolonger pour utiliser complètement l’espace central. 

 

SV403599

 

Il me reste à enduire de la même façon les faces inférieures et poncer tout ça pour pouvoir y mesurer les cotes et faire le plan.

 

 

Le beau temps revient …. Il va me falloir reprendre mon activité de « dépaveur de rue ».

Vivement la pluie !

commentaires

Trappe du réservoir central

Publié le 18 Août 2010 par claude dans Réservoir

Je profite de quelques journées pluvieuses pour reprendre un peu d’activités plus « mécaniques ».

Remise en état de la trappe de l’orifice de remplissage du réservoir à essence.

Travail nécessaire avant la réfection de la caisse, puisqu’elle devra être apprêtée et repeinte en même temps.

Quelques boursouflures sous la peinture m’avaient alerté sur une probable corrosion entre la trappe et sa charnière.

 

SV403578

 

En effet, on peut constater que le contact, sans aucune protection de surface, entre la trappe en aluminium et la charnière en laiton, n’a vraiment pas fait bon ménage.

Avec ce contact à nu entre deux métaux différents tel que l’aluminium et le cuivre, vous êtes assurés d’une belle corrosion dans l’humidité ambiante.

Les vis de fixation en acier sont largement rouillées également.

 

SV403581

 

Le nettoyage de tous les éléments et la peinture des surfaces en contact devraient résoudre le problème.

Remontage avec de la vis inox en intercalant, en plus, une couche d’adhésif toilé entre la charnière et la trappe.

 

Les têtes de vis seront à nouveau mastiquées et recouvertes par l’apprêt au moment de la restauration de la caisse.

On aperçoit sur la vis de droite, un petit insert métallique sous forme de rondelle, collé à l'Araldite. Il m’a permis de renforcer la couche de polyester, très mince à cet endroit. La tête de l’ancienne vis était passée au travers.

 

 SV403591

 

commentaires

La suite est pour bientôt

Publié le 5 Août 2010 par claude dans Divers

Voilà déjà près d’un mois pendant lequel je n’ai rien fait sur l’auto.

La cause pourrait être les vacances, et ses longues périodes d’inactivités insouciantes.

Mais pour elles, il faudra attendre le milieu du mois de septembre.

 

Le cours du démontage de l’auto a été momentanément suspendu pour laisser le temps d’effectuer plusieurs travaux … d’intérêt généraux.

 

Déco intérieure, qui n’en fini pas…

 

Participation active à la réalisation de la charpente ci-dessous dans un petit coin de la région nantaise.     10 08 01 Charpente 3

 

Dépavage en cours pour remise en état de l’allée conduisant à la maison.

10 08 05 Dépavage de l'allée

 

Mais dès que ces travaux m’en laisseront le temps et dès que je serai débordant de courage, je reviendrai sur le sujet principal de cette aventure.

 

C’est promis !

 

commentaires