Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Les supports latéraux de boîte. Le retour !

Publié le 26 Septembre 2012 par claude in Train arrière

 

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,...

(Nicolas Boileau) (Encore merci à Wikipédia …).

 

Fidèle à ce principe et n’étant pas totalement satisfait du résultat après le remontage des supports latéraux de boîte de vitesses, j’ai remis la traverse arrière sur l’établi.

Pour mémoire, revoir l’article suivant : http://bleu331.over-blog.com/article-l-equipement-de-la-traverse-arriere-101769430.html

 

Rappelons nous : la traverse, montée sans aucune cale sous le support central, présente encore un jeu de l’ordre de 20 mm avec les supports de tampons latéraux (flèches rouges).

Ce jeu doit, soit disant, être rattrapé lors du bridage du support sur la traverse. Action possible, mais destructrice, par déformation bien trop importante du caoutchouc du tampon.

10 06 28 Montage pour hauteur de cales

 

Pour limiter cette déformation, j’avais glissée une cale alu de 12 mm au dessus de l’équerre, ce qui permettait de ne pas toucher à la hauteur de boîte et donc à la valeur du carrossage.

12 03 16 SV400326

 

Des kits de plusieurs provenances sont proposés aujourd’hui sur le marché pour remplacer ces anciens tampons. C’est l’essai de l’un deux qui m’a conduit à revoir ma copie. De par leurs dimensions, ces kits sont montés sans aucune contrainte des éléments caoutchouc. Alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les anciens tampons (moins chers) ?

Il suffit de mettre une cale d’environ 20 mm d’épaisseur et de caler entre le tampon et la boîte d’une valeur qui permet d’avoir les trous de fixation bien en face les uns des autres.

Je suis persuadé qu’ainsi, le problème bien connu de destruction des tampons latéraux devrait ne plus qu’être un mauvais rêve!

Trop facile effectivement, car j’ai encore ce détail non résolu de forme de l’équerre que j’avais déjà évoquée dans l’article précédent : pourquoi mes équerres ne sont-elles pas d’équerre justement.

12 09 26 SV400637

 

Elles se présentent avec un angle fermé. Déformation, modification antérieure, fabrication spéciale, je ne sais pas. Toujours est–il que ça m’ennuie fortement car cela engendre une déformation supplémentaire dont je n’avais vraiment pas besoin. 

J’ai essayé de les redresser dans l’étau, mais impossible. Il faudrait une presse assez puissante ou travailler en chauffant…

 

Autre solution plus simple: je trouverai peut-être une paire d’équerres satisfaisantes dans une prochaine bourse d’échange ?

 

A suivre !

 

Commenter cet article

dieudonné 27/08/2013 22:22

a oui j'ai oublié, je me rappelle avoir déplacé les cylinbloc vers l'extérieur avec des rondelles au niveau de la boite ce qui a permi lors du cisaillement de limiter l'étirement donc
l'arrachement.

dieudonné 27/08/2013 22:18

effectivement il y une grosse contrainte sur ces tampons
perso avec les cales de 1600 je commence à serrer avec des grandes vis que je change par la suite
résultat des course la voiture n'ayant jamais roulé j'ai retrouvé les caoutchouc décollé et rebelote je l'ai ai changé à nouveau mais c'est un problème qu'il va falloir réglé....je regarderai si
les miens sont en équerre

claude 28/08/2013 22:11



Que penses tu de ma solution pour supprimer cette contrainte? N'était-elle pas nécessaire? Merci si tu peux me donner de l'info sur la forme de l'équerre.


 


 


 



RV 26/09/2012 23:08

Salut Ô Claudius,
j'approuve ta résolution de rendre plus "mécanique" et sensé ce rattrapage d'écart.
Ton idée me semble trés pertinente à propos du redressage des équerres mais la solution à chaud risque de les transformer en chewing gum par phénomène de recuit... pas trés bons devant leur
fonction, n'est-il pas?
N'as-tu pensé à des cales elles-mêmes compensant le surangle des équerres? ça complique un peu mais c'est plus sain mécaniquement parlant puisque l'angle n'est point trop important donc ne générera
pas trop de contraintes radiales sur les fixations (cisaillement).
Bien sûr ceci n'est qu'une pensée théorique.
Bonne continuation et bon courage.
RV

claude 27/09/2012 10:43



Ave Hervé, ta suggestion me parait très intéressante. J'avoue ne pas y avoir pensé. C'est la honte en public!!!


Je viens d'aller maquetter la solution avec une cale biaise qui devrait faire 20 mm d'un côté et 28 mm de l'autre. Les perçages dans la cale devront être perpendiculaires à la face en biais, ce
qui ne pose pas de difficulté. Par contre les écrous sous l'équerre ne vont plus être correctement en appui sur la tôle. Il faudra également des rondelles biaises que l'on devra orienter. A
voir au moment de la mise en place.