Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Démontage du carbu. avant

Publié le 5 Décembre 2012 par claude in Carburateur

Dernière étape avant de tourner la clé : la restauration des carburateurs.

 

Un rappel de l’état initial (ici mon deuxième jeu disponible)

12 12 02 SV400600

 

La vue éclatée, empruntée au cahier technique de Gazoline que je vous recommande d’acheter si vous désirez ouvrir vos Weber.

12 12 02 SV400738

 

Ouverture des couvercles et déjà la première surprise : 3 gicleurs principaux de 130 et 1 de 117 !

D’autres sont découvertes au cours du démontage : manque 1 couvercle d’inspection des gicleurs, manque certaines rondelles d’étanchéité sous les vis de serrage, manque rondelle et joint sur les vis de richesse, diffuseurs de 32 réalésés au lieu de 33.

12 12 02 SV400739

 

Du côté des papillons. La commande de starter déposée.

12 12 04 SV400740

 

Le premier corps nettoyé. J’ai essayé l’essence, le diluant, l’acétone, le nettoyant pour frein … pourquoi pas ? Pour avoir gain de cause, j’ai terminé, comme d’habitude, avec l’emploi de la lessive de soude diluée dans l’eau chaude. A rincer très rapidement avant que l’aluminium ne commence à noircir sinon le brossage aurait été très difficile vu les formes compliquées.

12 12 04 SV400744

 

 

Commenter cet article

Gilbert BELLOTTO 05/12/2012 18:33

Toujours passionnant tes articles! Je suis en train de faire le même parcours avec une paire de 40 DCOE que j'ai en stock, mais je ne vais pas céder à la soude car le "problème" des DCOE est qu'ils
sont... horizontaux. les résidus d'essence restés "stockés" des années dans les très fins canaux justement horizontaux finissent par obturer ceux-ci...La meilleure solution pour nettoyer tout cela
semble être les ultrasons qui décrochent ces impuretés, avec les corps de carbu disposés VERTICALEMENT lors de l'opération. Peut être à faire avant de remonter la quincaillerie...Très bonne
continuation !
Gilbert

claude 05/12/2012 21:57



Je n'ai pas été assez précis. La lessive de soude est employée pour le nettoyage extérieur uniquement. L'intérieur me paraissait visuellement assez propre et je me suis contenté de souffler les
orifices à l'air comprimé. L'avenir me dira si cela à été suffisant. Mais tu as raison, le nettoyage aux ultrasons est surement la méthode la plus efficace, mais il faut posséder le
matériel. Bon courage à toi également



Bruno 05/12/2012 18:11

Je pense que tu as du le faire, sinon n'hésites pas à acheter 2 pochettes de joints neuves pour les carbus.
Tant qu'à démonter...

claude 05/12/2012 21:46



Cela va sans dire mon cher Bruno, mais tu as raison, c'est mieux en le disant