Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
bleu331.over-blog.com

............... L'aventure en images, au fil des jours, de la restauration de ma Berlinette Alpine A110 1300 S ............... ........................................... Et sa nouvelle vie depuis Mai 2014 ...................................... Création le 08 avril 2010 .. ...................................................................................................................................................................................... Participez gratuitement aux Luz'Anciennes : rassemblement pour voitures anciennes, jeunes anciennes, et autos d'exception, toutes marques, au Parc de Luzancy (77138), chaque 3 ème dimanche du mois de 10 h à 12 h de Mars à Novembre.

Le rattrapage d’usure automatique

Publié le 25 Mars 2011 par claude in Freinage

Remise en état des deux pistons des étriers AV.

Celui de droite est un nouveau, mais pas un neuf, en remplacement de celui que j’ai démonté qui avait quelques traces d’oxydation sur de diamètre extérieur.

On aperçoit sur la face avant, le repère qui servira à mettre la fente de l’anneau du système de rattrapage automatique vers le haut, pour ne pas coincer la bulle pendant la purge.

Celui de gauche est oxydé seulement sur la face avant. On voit le chrome écaillé.

Je vais garnir le soufflet de graisse à frein et ça devrait faire l’affaire.

 

Alors, système de rattrapage d’usure automatique ? Oui ou non ?

 

Moi, j’ai pris l’option de le remonter, car je ne voit pas en quoi il peut-être la cause d’un quelconque grippage du piston, si tout est propre et bien graissé.

 

Quatre dixièmes de jeu latéral dans sa gorge, et environ cinq millimètres de jeu radial. Le jonc a de quoi se déplacer librement et faire son travail en serrant simplement dans l’alésage du piston.

 

Toutefois, on aperçoit que le jonc est meulé sur une partie de son diamètre extérieur pour ne laisser frotter que les extrémités du jonc (sur environ 15 mm), vers la coupe où se trouve son expansion maximum.

Prévu également, un large chanfrein sur les extrémités, à la coupe, du jonc.

 

Il me semble avoir été à l’origine de cette modification il y a déjà … quelques années !

Les souvenirs sont assez vagues !

Je n’en garanti pas l’efficacité, mais toujours est-il que je n’ai jamais eu aucun ennui de grippage !

 

11 03 24 SV400012

 

11 03 24 SV400014

 

Il n’y a plus qu’à attendre les pochettes de joints commandées mercredi cher nos revendeurs préférés. Le remontage pourra alors commencer.

 

En commande également le maître cylindre ! Cher maître cylindre !

Commenter cet article